Le PDG au tribunal : « Christophe Tostain ne peut plus représenter le Dauphiné libéré » estiment les syndicats

Le PDG au tribunal : « Christophe Tostain ne peut plus représenter le Dauphiné libéré » estiment les syndicats

Partagez sur vos réseaux

Les sections syndicales CFDT, CGT, FO et SNJ du Dauphiné Libéré ont fait parvenir au président du groupe Ebra, M. Carli, une lettre ouverte pour lui demander le limogeage de Christophe Tostain, PDG du journal, poursuivi pour la seconde fois pour des violences conjugales…


M. Carli,

Vous êtes, depuis ce mardi 9 mars au soir, à la tête du Dauphiné libéré et de ses quelques 600 salariés, en remplacement de Christophe Tostain.

Comme il y a trois ans et un jour, le nom du président-directeur général figure dans la colonne des faits divers.

Comme il y a trois ans et un jour, les salariés du Dauphiné libéré vont voir la réputation de leur journal mise à mal par le seul fait d’un homme.

Pour la deuxième fois, Christophe Tostain va comparaître devant un tribunal et entâcher l’image de notre titre que nous avons à cœur, toutes et tous, de valoriser jour après jour.
Nous ne reviendrons pas sur votre souhait, il y a deux ans, de maintenir Christophe Tostain dans ses fonctions malgré son passif judiciaire.

Nous préférons regarder devant.

Désormais, c’est à vous qu’il revient d’assurer la pérennité du journal. Il nous semble évident que Christophe Tostain ne peut plus représenter le Dauphiné libéré, ni les femmes et les hommes qui le font vivre.

Vous annoncez vouloir assurer la continuité de la direction. Nous souhaitons, dans ce cadre, que vous rencontriez les élus du personnel pour un dialogue franc et constructif.

Nous sommes fiers de travailler dans ce journal. Nous souhaitons retrouver la qualité qui a été la sienne et faire oublier l’image véhiculée par celui qui en a été le pdg. Il est urgent aujourd’hui, de désigner une direction stable et légitime pour affronter la période économique compliquée que nous vivons actuellement.

Veurey le 9 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *