Vaccination : nous demandons que les journalistes fassent partie des personnes prioritaires

Courrier envoyé par la CFDT-Journalistes le 6 mai 2021, demandant aux ministres de la Santé et de la Culture d’inscrire les journalistes parmi les professions prioritaires pour la vaccination contre le Covid :

 

La CFDT Journalistes demande à L’Etat de vacciner en priorité les journalistes                                                  

Conformément à ce qu’avait annoncé le Premier ministre Jean Castex qui souhaitait consulter les partenaires sociaux pour identifier des professions du privé éligibles à une vaccination prioritaire, la CFDT-journalistes souhaite attirer l’attention des ministères de la Culture et de la Solidarité et de la Santé sur l’intérêt de vacciner dès à présent les journalistes.

En effet, si la date du 15 juin approche, de nombreux reportages devront être effectués d’ici là pour couvrir les différentes actualités des prochaines semaines. Pour ne citer que les principales :

  • Les élections régionales bien sûr qui vont nécessiter le suivi de rencontres avec du public, de conférences de presse auxquelles les professionnels seront nombreux à assister, et bien sûr les jours mêmes des scrutins. Puisque les assesseurs vont être vaccinés en amont pour être protégés les 20 et 27 juin, il nous semble normal que les journalistes amenés à fréquenter les bureaux de vote, à recueillir les réactions des politiques et des électeurs soient eux aussi vaccinés en priorité.
  • Dans la perspective du déconfinement, de nombreux articles, reportages audio et vidéo seront également réalisés, conduisant les journalistes à rencontrer un maximum de public (commerçants, restaurateurs, grand public …).
  • Enfin, et cet exemple n’est pas des moindres, les sujets sanitaires, avec des reportages dans les hôpitaux, dans les centres de vaccination, exposent non seulement les journalistes mais aussi les personnes qu’ils doivent rencontrer pour faire leur métier.

Ces 3 seuls exemples nous semblent justifier l’entrée des journalistes parmi les professions prioritaires. Et ce d’autant plus que les journalistes sur le pont depuis un an ont eux aussi des familles, des parents âgés, des enfants en très bas âge, des compagnes et compagnons, maris ou femmes en situation parfois de fragilité.

Les actualités

  • Déduction forfaitaire spécifique : le choix de dire « non »

    La DFS, ça vous parle ? Il s’agit de la déduction forfaitaire spécifique, plus communément appelée « abattement » sur les cotisations sociales des journalistes, et d’une possibilité offerte aux employeurs de calculer certaines cotisations sociales sur 72% et non 100% de la base brute du salaire. ATTENTION : ici on vous parle des cotisations…

  • TV5Monde : Soutien à notre confrère Mohamed Kaci

    Communiqué de la section CFDT de TV5Monde – 21 novembre 2023 À la suite du communiqué de la direction de l’information de TV5MONDE désavouant un journaliste alors qu’il avait mené une interview du porte-parole de l’armée israélienne, Olivier Rafowicz, dans le total respect des règles déontologiques, la section CFDT-SNME TV5MONDE tient à exprimer sa forte désapprobation.…

  • STOP aux abus en ligne fondés sur le genre !

    Le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette année, la Fédération internationale des journalistes, à laquelle CFDT-Journalistes est affilié, consacre sa campagne à la lutte contre le harcèlement en ligne. Participez au webinaire du 24/11 ! « Le harcèlement en ligne des femmes journalistes sur les médias…

  • Contre « la saignée », une grève très suivie à La Provence

    Un choc. Une saignée. Les salariés de La Provence sont abasourdis par l’annonce de 61 suppressions de postes au sein du quotidien régional marseillais, dont 30 journalistes et constatent, amers, que les promesses de l’actionnaire Saadé / CMA CGM n’ont vraiment pas tenu longtemps ! Réunis en assemblée générale, 88% des 192 salariés ayant participé…

  • Ebra. Utilisation de ChatGPT à L’Est-Républicain : la CFDT ne veut pas être « spectatrice » sur le sujet

    Dans une lettre envoyée au président directeur général d’Ebra, Philippe Carli, les élus CFDT des journaux du groupe demandent la création d’un observatoire auquel les représentants des organisations qui le souhaitent pourraient participer. « Le groupe EBRA est en passe de lancer une expérimentation d’utilisation de l’intelligence artificielle à la rédaction de l’Est Républicain. Si la…

Enable Notifications OK No thanks