DIF : Journalistes, ne perdez pas vos droits à la formation !

DIF : Journalistes, ne perdez pas vos droits à la formation !

Partagez sur vos réseaux

L’école de journalisme est loin ? Vous n’en avez pas fait ? Vous auriez bien besoin de vous mettre à jour, de vous spécialiser ? Ou vous avez envie de changer de métier ? De faire un bilan de compétences ? La formation, c’est toute la vie ! Mais attention, les droits DIF acquis avant 2015 doivent être transférés individuellement avant le 30 juin 2021, sinon ils seront perdus !

 

Les droits à la formation ne sont pas illimités, ils se gagnent petit à petit. Raison de plus pour ne pas perdre ceux patiemment acquis. Parmi ceux-ci, le Compte personnel formation (CPF), qui a pris la suite du droit individuel à la formation (DIF) depuis 2015, et qui est alimenté automatiquement chaque année par les employeurs. Mais pour que les droits acquis avant 2015 soient transférés, ce n’est pas automatique : c’est à chaque salarié de faire la démarche. Vous l’avez peut-être fait depuis plusieurs années. Sinon, la date limite est le 30 juin 2021. Ensuite, vos anciennes heures seront perdues.

Avant 2015, vous pouviez cumuler jusqu’à 20h de formation par an sur une période de 6 ans max, donc si vous n’avez pas utilisé ces droits depuis 2009 vous avez peut-être un reliquat de 120h (soit 1800 euros dans le  nouveau système).

Concrètement, que faut-il faire avant le 30 juin, si ce n’est pas déjà fait ?

  1. aller sur www.moncompteformation.gouv.fr et aucun autre site (les arnaques sont nombreuses, y compris sur des sites se parant de toutes les apparences officielles, et qui n’hésitent pas à vous démarcher par mail actuellement))
  2. vous connecter à votre compte ou en créer un
  3. aller dans « Mes droits formation » puis
  4. noter le solde de vos heures DIF
  5. télécharger le justificatif où apparait le nouveau solde de votre compteur en euros

Comment connaître mon nombre d’heures acquises du temps du DIF, avant 2015 ?

  • sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015,
  • sur une attestation de droits au DIF fournie par votre employeur. Si vous avez eu successivement plusieurs employeurs entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2014, seule l’attestation fournie par votre dernier employeur en date est valable. Si vous avez travaillé simultanément pour plusieurs employeurs à la date du 31 décembre 2014, additionnez les heures indiquées sur les attestations de chacun de vos employeurs. Numérisez au préalable toutes les attestations afin de ne télécharger qu’un seul document.
  • sur votre dernier certificat de travail
  • les pigistes peuvent aussi s’adresser à l’AFDAS en se munissant de leurs archives de fiches de paie. En 2009 : 20 heures de DIF acquises au titre de l’année 2009, à condition d’avoir été titulaire de la carte de presse 2009.  Entre 2010 et 2014, par année: (montant total des piges perçues sur l’année civile y compris 13e mois et congés payés/18 200) × 20. Le résultat obtenu est arrondi à l’unité supérieure et plafonné à 20 heures par an. Les années au cours desquelles le journaliste pigiste n’était pas bénéficiaire de la carte de presse ne doivent pas être comptabilisées.
    Si le journaliste pigiste a bénéficié d’une formation dans le cadre du DIF au cours de l’une de ces années, la durée de formation doit être retranchée du total des heures obtenues.
    Dans le cas où le journaliste pigiste pourrait justifier d’un cumul d’heures plus favorable grâce aux attestations remises avant le 31 janvier 2015 par les différentes entreprises avec lesquelles il collabore (y compris sur la base de l’avenant du 30 janvier 2009), alors les services de l’AFDAS tiennent compte de ce décompte.

Le CPF, c’est combien par an ?

Depuis le 1er janvier 2019, l’alimentation du Compte personnel de formation n’est plus en heures mais en euros, à hauteur de 500 € par an dans la limite de 5 000 €. Pour les personnes non qualifiées, ce compte est crédité d’un montant plus important, à savoir 800 € par an dans la limite de 8 000 €. Un prorata est calculé pour les salariés à temps partiel. La loi prévoit un calcul particulier pour tous les salariés (dont les pigistes) dont la rémunération ne dépend pas d’un horaire de travail. Pour acquérir 500 €/an, il faut avoir gagné au moins 2 080 fois le montant horaire brut du SMIC (10,15 € en 2020) soit 21 112 €. Vous avez gagné moins ? Faites une règle de 3 pour calculer la somme acquise. Exemple : vous avez gagné 15 000 € brut en 2020, 356 €.

Comment utiliser mon CPF ?

Il faut que la formation demandée débouche sur une certification (ou une partie de certification). Toutes les formations « éligibles au CPF » sont répertoriées sur le site moncompteformation.gouv.fr

En pratique, si vous avez repéré une formation qui vous intéresse, demandez à l’organisme si elle est éligible au CPF.

ATTENTION – Les stages comme “Savoir utiliser les réseaux sociaux” ou “Ecrire pour être lu” ne peuvent pas être pris en charge dans le cadre du CPF car ils ne sont pas qualifiants. En revanche, ils peuvent être pris en charge par d’autres budgets, comme le plan de formation de votre entreprise ou, pour les pigistes, les fonds AFDAS, dans le cadre de l’accord pigistes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *