Surcharge de travail, journalistes déconsidérés : Grève au Républicain lorrain, Est républicain et Vosges matin aujourd’hui !

Partagez sur vos réseaux

Communiqué des sections CFDT et SNJ de L’Est Républicain, Vosges Matin et Républicain Lorrain (groupe EBRA)

 

Le ras le bol, la fatigue, le stress, la perte de sens de notre métier, le manque de reconnaissance, la surcharge de travail, etc. affectent chacun d’entre nous depuis trop longtemps. Il est temps de donner un grand coup d’arrêt à cette spirale négative dans laquelle la rédaction en chef et la direction nous entraînent.

L’organisation actuelle de la rédaction ne tient qu’au surengagement, parfois au détriment de leur vie personnelle, dont toutes les équipes rédactionnelles (journalistes et secrétaires d’agence) font preuve pour compenser la perte d’effectifs, le manque d’anticipation dans la prise de décision, la verticalité de la chaîne de responsabilité plus attachée à la forme qu’au fond, l’instabilité des fonctionnements, la perte d’autonomie rédactionnelle, l’incompatibilité entre charges éditoriales print et web et nombre décroissant des journalistes…

Pour toutes ces raisons, maintes fois dénoncées lors des instances représentatives du personnel par vos délégués CFDT et SNJ, maintes fois répétées lors des réunions trop peu nombreuses organisées par la direction et la rédaction en chef dans les agences et services, plusieurs fois développées dans des lettres ouvertes adressées à la direction par des équipes épuisées, les syndicats CFDT et SNJ de L’Est Républicain et Vosges Matin appellent l’ensemble des salariés à une grève du print et du web ce mardi 29 mars.

Vos délégués du pôle ERV alertent depuis plusieurs mois mais rien ne change. La direction n’a d’autre réponse que celle de repousser les limites, jusqu’à la rupture ! En témoigne la recrudescence des arrêts maladie.

Les journalistes ont investi et investissent encore une forte dimension émotionnelle et opérationnelle dans le rapport qu’ils entretiennent avec leur entreprise et leur travail. Mais les transformations opérées depuis la mise en place du digital first, les mesures radicales et austères prises pour retrouver un équilibre budgétaire, la minimisation des risques psychosociaux pourtant bien réels et destructeurs, la confusion grandissante entre communication et information, l’absence d’empathie et de perspectives fédératrices ont sérieusement dégradé, voire rompu ce lien. Et anéanti la qualité de vie au travail qu’on nous faisait miroiter.

Ce mardi 29 mars, personnels de L’Est Républicain, de Vosges Matin et du Républicain Lorrain, dites stop en faisant grève !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enable Notifications    OK No thanks