Education aux médias : de nouvelles formations certifiées pour les journalistes

L’idée est partie de la CFDT : proposer des formations à l’éducation aux médias et à l’information certifiées par la Cpnef de l’audiovisuel, en collaboration avec la Cpnef de la presse et la CPNEJ (journalistes). Et après un long travail pour monter les formations et lancer les appels d’offres, huit organismes répartis sur tout le territoire sont habilités. Les premières sessions vont pouvoir débuter.

Des enjeux de démocratie

Pour les Commissions paritaires nationale emploi et formation professionnelle (CPNEF) de l’audiovisuel, de la presse et des journalistes, l’éducation aux médias et à l’information (EMI) répond à des enjeux de démocratie, d’exercice de la citoyenneté, et de défense des valeurs de la République. Elle interroge les notions de liberté d’opinion, d’expression et de responsabilité.

En créant une certification en éducation aux médias et à l’information, ces CPNEF confirment l’importance de cette mission et participent à la reconnaissance et la formalisation de l’EMI.

L’objectif du certificat de compétences professionnelles (CCP) Interbranche Eduquer aux médias et à l’information est d’apporter aux journalistes un socle commun de compétences pour concevoir une intervention EMI, animer un atelier de pratique journalistique et transmettre les fondements de l’esprit critique. En donnant de la visibilité aux compétences à acquérir pour concevoir et animer un atelier de pratique journalistique, cette certification est un vecteur de promotion et de reconnaissance des spécificités de l’éducation aux médias et à l’information. Dotant chaque professionnel certifié de compétences complémentaires à son métier d’origine, cette certification permet aux certifiés d’être mieux identifier par les structures pouvant être amenées à organiser des ateliers EMI. La certification permet également de garantir, tant au professionnel qu’à la structure commanditaire, la neutralité et l’indépendance des journalistes-intervenants.

Huit organismes de formation habilités

Huit organismes de formation sont habilités à délivrer des formations menant au CCP Interbranche Eduquer aux médias et à l’information : la Fédération de l’audiovisuel participatif, l’EMI CFD, L’Onde porteuse, l’Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT), la Skol Radio, l’Ina en partenariat avec Savoir*Devenir, et l’ESJ Lille.

L’ingénierie de certification a bénéficié de l’appui technique de l’Afdas et du soutien financier de l’Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) « Culture, Création, Communication, Sport et Tourisme » au titre du Plan d’investissement dans les compétences.

Pour accéder à ces formation et aux prises en charge, rapprochez-vous de l’AFDAS, opérateur de compétences des secteurs de la presse et de la culture.

Les actualités

  • Samedi de forte mobilisation contre la loi sécurité globale

    « Même pas drones », « floutage de gueules »… Une vingtaine de manifestations ont réuni en France samedi 21 novembre des milliers de personnes contre la proposition de loi Sécurité globale (article 24, utilisation des drones…) et le Schéma national de maintien de l’ordre. CFDT Journalistes y était, parmi les organisateurs et les participants. L’article 24 a été…

  • Journalisme et police: inquiétude élargie et pétition contre le projet de loi

    Pétition et campagne d’interpellation des députés Le Parlement examine une proposition de loi présentée par des députés de la majorité gouvernementale « relative à la sécurité globale » qui s’inscrit dans le sillage sécuritaire des abondantes réformes des dernières années et des recours successifs à l’état d’urgence. Alors que cette proposition de loi porte lourdement…

  • Maintien de l’ordre: les critiques de CFDT Journalistes et de la FEJ

    Les échanges ont duré une heure et demi. CFDT-Journalistes a insisté sur les risques pour la démocratie que présente le Schéma national du maintien de l’ordre rendu public le 16 septembre 2020 par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et réaffirmé son opposition à la proposition de loi sur la sécurité globale déposée par le…

  • Une proposition de loi sécurité globale contre la liberté de la presse

    La proposition de loi dite de « sécurité globale », déposée par la majorité gouvernementale, entend interdire la diffusion, par tous moyens, de l’image d’un policier, d’un gendarme ou d’un militaire en opération, dans le but de porter atteinte à leur intégrité physique ou psychique. Ce texte est une réponse clientéliste du ministère de l’intérieur…

  • « Sécurité globale » : LDH et Journalistes demandent le retait pur et simple

    Communiqué commun Une proposition de loi sécurité globale contre la liberté de la presse   La proposition de loi dite de « sécurité globale », déposée par la majorité gouvernementale, entend interdire la diffusion, par tous moyens, de l’image d’un policier, d’un gendarme ou d’un militaire en opération, dans le but de porter atteinte à leur intégrité physique ou psychique.…

Enable Notifications OK No thanks