Levée de la censure contre Mediapart : une victoire pour la liberté d’informer

Communiqué intersyndical SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, FIJ

Saisi en référé, le tribunal judiciaire de Paris a levé ce mercredi 30 novembre l’ordonnance qui empêchait Mediapart de publier sa nouvelle enquête sur le maire de Saint-Etienne. La censure aura duré 12 jours !
Le 18 novembre dernier, une ordonnance sur requête du tribunal judiciaire de Paris avait été adressée par huissier à Médiapart lui interdisant, « sous astreinte de 10 000 € par extrait publié », de publier la suite de son enquête sur le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau.
La justice annule donc cette ordonnance, dénoncée comme une censure inédite en France par le site d’information en ligne, de nombreux journalistes et les défenseurs de la liberté d’expression.
Médiapart a reçu de nombreux soutiens, dont la Fédération internationale des journalistes, le SNJ, le SNJ-CGT et la CFDT-Journalistes, la Ligue des Droits de l’Homme, l’association de la presse judiciaire (APJ), l’association des avocats praticiens du droit de la presse et Reporters sans frontières.
En réaction à cette censure à son travail d’investigation, Médiapart a saisi le tribunal de référés, qui s’est donc réuni ce 25 novembre à Paris. L’audience était présidée par la même magistrate qui a ordonné le 18 novembre cette « censure préalable ».
La magistrate avoue avoir été « mésinformée » par Me Ingrain, l’avocat de Gaël Perdriau. Elle s’est rétractée et a levé la censure contre Médiapart.

Le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes et Fédération internationale des jour- nalistes (FIJ), intervenants volontaires au côté de Médiapart avec Me William Bourdon comme défenseur de la liberté d’expression, se félicitent de cette vic- toire pour la liberté d’informer et d’être informé.
Le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes et la FIJ s’inquiètent, dans le même temps, de la multiplication de procédures-bâillons en France qui visent à dé- tourner le droit de la presse et à faire taire les journalistes, chiens de garde de la démocratie.
Paris, le 1er décembre 2022.

Les actualités

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

  • Dans un mois, les 48h de la pige à Lille : profitez de notre opération adhérents !

    Comme chaque année, la CFDT-Journalistes sera aux 48h de la pige, organisées par l’associationProfession : Pigiste cette fois-ci à Lille. Nous y tiendrons un stand et interviendrons dans certaines tables rondes. Souhaitant que ce temps UTILE, SYMPA, REVIGORANT, permettant de mieux connaître ses droits et les opportunités de piges, et de sortir de son isolement, profite un maximum à tous, nous…

Enable Notifications OK No thanks