JDD : le grand remplacement ?

Le rassemblement à Paris, le mardi 27 juin 2023 (photo Jérôme Citron)

Les nombreuses et récentes acquisitions de Vivendi dans les médias, la production audiovisuelle et l’édition constituent pour la F3C CFDT un facteur de déséquilibre de l’offre et une atteinte à la diversité culturelle et à la liberté d’être informé. La F3C CFDT regrette à nouveau que ni le gouvernement ni le législateur n’ait agi concrètement contre les concentrations voraces pour préserver le pluralisme des industries culturelles, des médias et de l’information en France.

La F3C CFDT appelle à nouveau les pouvoirs publics à prendre conscience que les puissances économiques, aussi privées soient-elles, ne doivent ni fragiliser notre démocratie ni aller à l’encontre de l’intérêt général.

Aujourd’hui, c’est le Journal du Dimanche qu’on assassine. L’ensemble des structures CFDT concernées par la volonté affichée par le groupe Vivendi de modifier en profondeur la ligne éditoriale du JDD pour l’orienter clairement vers une presse d’opinion d’extrême droite y sont opposées. C’est une attaque protéiforme contre l’histoire même du journal, la relation qu’il entretient avec ses lecteurs, sa pérennité et évidemment celle des emplois de ses journalistes et de l’ensemble des salariés qui ont œuvré pour en faire ce qu’il est aujourd’hui.
La F3C CFDT soutient la grève en cours au JDD et appelle Vivendi et Vincent Bolloré à considérer la situation de manière adaptée et avec raison.

Si Vivendi a un projet idéologique et veut créer un journal d’opinion, il peut le faire sans aucune difficulté, il dispose de tous les moyens financiers pour cela sans détruire tout ce qu’a été et tout ce qu’est le JDD.

La F3C CFDT est fermement déterminée et mobilisée pour stopper la transformation du Journal du Dimanche en Journal d’extrême droite.

Les actualités

  • Vers une EMI donnant goût à l’information journalistique et une reconnaissance aux intervenants journalistes

    Dans le cadre des Etats généraux de l’information, CFDT-Journalistes publie son cahier revendicatif au sujet de l’Education aux médias et à l’information. Il ne s’agit pas d’une position globale sur l’EMI en France mais sur la place des journalistes et du journalisme dans ces dispositifs. Afin que l’EMI se développe dans des conditions appropriées au…

  • Diffamation, injure : les élus se votent un rallongement du délai de prescription !

    Communiqué intersyndical SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO Rallongement de la prescription du droit de la presse : c’est encore une fois la liberté d’informer qu’on bâillonne ! Les parlementaires ont décidément de plus en plus de mal avec la liberté d’expression. A l’occasion du débat au Sénat sur la proposition de loi renforçant la sécurité des élus…

  • Formation continue des journalistes : retour sur la CNMJ

    Le 1er février nous étions présents en force à la Conférence nationale des métiers du journalisme, à Lille. Le thème : la formation continue des journalistes. Pour les militants CFDT, qui siègent dans les commissions paritaires qui gèrent la formation continue des journalistes au plan national (CPNEF, AFDAS) et dans les commission formation des entreprises,…

  • Une délégation de pigistes engagés syndicalement reçue à l’Assemblée nationale

    Le 24 janvier, une délégation de journalistes pigistes engagés sydncialement, dans les instances nationales de leurs syndicats ou dans les CSE de leurs entreprises, ont rencontré plusieurs députés pour les sensibiliser aux difficultés des pigistes et leur proposer des actions. Cette rencontre marque aussi la montée en puissance de l’engagement des pigistes dans les syndicats,…

  • Au gouvernement Indien : n’expulsez pas notre consœur Vanessa Dougnac !

    Vanessa Dougnac, journaliste française correspondante en Inde de plusieurs journaux français, et principalement du journal La Croix, depuis plus de 20 ans, vient de se voir retirer son permis de résidente et pourrait être expulsée prochainement. En septembre 2022 elle s’était vu retirer son autorisation d’exercer dans ce pays, mais elle espérait que les démarches diplomatiques…

Enable Notifications OK No thanks