Formation continue des journalistes : retour sur la CNMJ

Le 1er février nous étions présents en force à la Conférence nationale des métiers du journalisme, à Lille. Le thème : la formation continue des journalistes.

Pour les militants CFDT, qui siègent dans les commissions paritaires qui gèrent la formation continue des journalistes au plan national (CPNEF, AFDAS) et dans les commission formation des entreprises, l’enjeu est capital.

Se former, pour être et rester de bons journalistes, aiguisés sur les sujets à traiter (être crédibles, mieux traiter le climat, etc…), essayer d’apporter un bon traitement (non stéréotypé, etc), au fait des techniques (outils de veille, et oui, les IA génératives ont leur utilité), être capables d’aller chercher les citoyens, de donner confiance… Se former aussi pour garder son emploi, évoluer, rester dans la course quand on monte en âge, quand on fait face à une situation de handicap. Se former pour rencontrer des pairs d’autres titres, ou des métiers divers de la sphère journalistique  Se former pour intégrer la profession sur le tard, avec pour enjeu une diversification des profils et l’égalité des chances. Se former pour se reconvertir quand on décide de quitter la profession….

Pigistes, rédacteurs, grands reporters (en particulier lors de stress post-traumatiques) et chefs de service (avant, et pendant la prise de poste au quotidien Le Monde, par exemple), tous les profils sont concernés. Que ce soit sur des modules standards ou du sur-mesure. Certains médias ont un plan de développement des compétences qu’il faut connaître, pour négocier un stage, ou profiter d’une conférence maison. Ou encore d’une sensibilisation aux cas de cyberharcèlement.

Tout cela sur fond de rédactions qui fonctionnent à flux tendu avec peu d’opportunités de s’absenter pour se former, une tendance de certains à ne pas se remettre en question, et aussi sur fond de directions qui veulent emmener les journalistes vers d’autres métiers (moins d’enquête, plus de communication, plus de clics…), de pigistes qui n’arrivent pas à avoir la carte de presse nécessaire au financement AFDAS, etc etc…..

Mais la formation c’est aussi et surtout le plaisir d’apprendre, de se poser pour réfléchir, de repartir ensuite plein d’allant…..  Alors nous vous apportons tous nos encouragements : demandez des formations !

Et pour les pigistes, découvrez tous vos droits au financement de la formation.

Les actualités

  • Conditionner les aides à la presse : les propositions de CFDT-Journalistes

    Fin décembre, la ministre de la culture confiait « une mission de réflexion sur les conditions d’accès aux aides à la presse et notamment celles relatives à la composition des rédactions » à Laurence Franceschini, présidente de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP). En janvier, les représentants syndicaux de journalistes, dont la CFDT-Journalistes,…

  • Journalistes et forces de l’ordre : constats et propositions à la commission Delarue

    Les organisations syndicales représentatives de journalistes SNJ – SNJ-CGT – CFDT-Journalistes ont été auditionnées le 4 février par la commission Delarue, qui a pour objet de « proposer des mesures afin de mieux concilier le travail des journalistes et celui des forces de l’ordre, notamment lors de manifestations ou opérations de maintien de l’ordre mais aussi dans…

  • Education aux médias : vers une certification des journalistes intervenants

    L’éducation aux médias se développe, les initiatives foisonnent : c’est une bonne nouvelle ! De nombreux journalistes s’y investissent. Pour se doter d’objectifs et méthodes communs, tout en gardant la diversité des approches, une certification des intervenants est en cours de réflexion. La CFDT participe aux travaux préliminaires, grâce à son engagement au sein des…

  • Amende requise pour un journaliste considéré comme un manifestant

    Ce mardi 23 mars, le journaliste Gérard Fumex était convoqué devant le tribunal de police d’Annecy. Il répondait à une infraction liée à une intrusion sur le tarmac de l’aéroport d’Annecy alors qu’il était en reportage et suivait une équipe locale d’Extinction Rebellion. La CFDT Journalistes estime, aux côtés des autres organisations syndicales représentatives de…

  • Journalistes en TPE, votez pour un syndicat qui agit, votez CFDT !

    Tous les journalistes ne travaillent pas dans des grands groupes, avec des instances de représentation du personnel. On le sait : sans CSE, sans élus syndicaux, dans les entreprises de moins de 11 salariés, il n’est pas toujours facile de connaître ni de défendre ses droits. Or la profession a plus que jamais besoin d’être…

Enable Notifications OK No thanks