Formation continue des journalistes : retour sur la CNMJ

Le 1er février nous étions présents en force à la Conférence nationale des métiers du journalisme, à Lille. Le thème : la formation continue des journalistes.

Pour les militants CFDT, qui siègent dans les commissions paritaires qui gèrent la formation continue des journalistes au plan national (CPNEF, AFDAS) et dans les commission formation des entreprises, l’enjeu est capital.

Se former, pour être et rester de bons journalistes, aiguisés sur les sujets à traiter (être crédibles, mieux traiter le climat, etc…), essayer d’apporter un bon traitement (non stéréotypé, etc), au fait des techniques (outils de veille, et oui, les IA génératives ont leur utilité), être capables d’aller chercher les citoyens, de donner confiance… Se former aussi pour garder son emploi, évoluer, rester dans la course quand on monte en âge, quand on fait face à une situation de handicap. Se former pour rencontrer des pairs d’autres titres, ou des métiers divers de la sphère journalistique  Se former pour intégrer la profession sur le tard, avec pour enjeu une diversification des profils et l’égalité des chances. Se former pour se reconvertir quand on décide de quitter la profession….

Pigistes, rédacteurs, grands reporters (en particulier lors de stress post-traumatiques) et chefs de service (avant, et pendant la prise de poste au quotidien Le Monde, par exemple), tous les profils sont concernés. Que ce soit sur des modules standards ou du sur-mesure. Certains médias ont un plan de développement des compétences qu’il faut connaître, pour négocier un stage, ou profiter d’une conférence maison. Ou encore d’une sensibilisation aux cas de cyberharcèlement.

Tout cela sur fond de rédactions qui fonctionnent à flux tendu avec peu d’opportunités de s’absenter pour se former, une tendance de certains à ne pas se remettre en question, et aussi sur fond de directions qui veulent emmener les journalistes vers d’autres métiers (moins d’enquête, plus de communication, plus de clics…), de pigistes qui n’arrivent pas à avoir la carte de presse nécessaire au financement AFDAS, etc etc…..

Mais la formation c’est aussi et surtout le plaisir d’apprendre, de se poser pour réfléchir, de repartir ensuite plein d’allant…..  Alors nous vous apportons tous nos encouragements : demandez des formations !

Et pour les pigistes, découvrez tous vos droits au financement de la formation.

Les actualités

  • Arrêts maladie et maternité : la discrimination envers les pigistes en passe d’être levée

    Communiqué du 7 octobre 2020 La CFDT-journalistes et la F3C CFDT (Fédération Communication conseil culture) se réjouissent de l’imminence de la publication d’un arrêté qui va permettre de niveler les conditions d’accès des journalistes pigistes aux indemnités journalières de congé maladie, maternité et paternité sur l’ensemble des salariés, de même que les pensions d’invalidité. En…

  • Groupe NRJ : Mauvais coef’, mauvaise affaire ! La direction doit faire toute la lumière sur les salaires

    Communiqué SNJ-CFDT du 24 septembre 2020 Quand les coefficients de rémunération indiqués sur les fiches de paie de certains journalistes et animateurs sont erronés, nous fronçons les sourcils. Quand le montant minimum de classification inscrit juste à côté est obsolète depuis quatre ans, nous devenons suspicieux. Les minima conventionnels sont-ils bien respectés ? C’est la question…

  • Schéma national du maintien de l’ordre : des obstacles inacceptables pour l’exercice de la profession de journaliste

    Le ministre de l’Intérieur dit vouloir réviser son Schéma national du maintien de l’ordre édité le 16 septembre 2020. En l’état présent, s’il a le mérite de la clarté et de la transparence, il reste inacceptable pour les professionnels de l’information.  En 29 pages, le ministre Gerald Darmanin apporte des précisions auxquelles son prédécesseur ne…

  • Attentat devant les anciens locaux de Charlie Hebdo : une misérable attaque contre la liberté de la presse

    Communiqué intersyndical SNJ – SNJ-CGT – CFDT-JOURNALISTES – FIJ – FEJ Deux salariés de la société de production « Premières lignes » qui œuvre par exemple pour Cash Investigation sur France 2, ont été grièvement blessés par un agresseur ce vendredi 25 septembre 2020 à Paris devant les locaux où, il y a plus de…

  • 49 étudiants admis au CUEJ

    Le conseil d’administration du CUEJ (Centre universitaire d’enseignement du journalisme) s’est tenu le 16 juillet à Strasbourg, à la fois en distanciel avec le président Victor Rocaries au téléphone et deux représentants des étudiants en visioconférence. Très peu de cours ont été annulés au CUEJ malgré la crise sanitaire. Sauf que la délocalisation des étudiants…

Enable Notifications OK No thanks