Dans un mois, les 48h de la pige à Lille : profitez de notre opération adhérents !

Comme chaque année, la CFDT-Journalistes sera aux 48h de la pige, organisées par l’associationProfession : Pigiste cette fois-ci à LilleNous y tiendrons un stand et interviendrons dans certaines tables rondes. Souhaitant que ce temps UTILE, SYMPA, REVIGORANT, permettant de mieux connaître ses droits et les opportunités de piges, et de sortir de son isolement, profite un maximum à tous, nous remboursons à nos adhérents une partie de leurs frais de déplacement et de l’inscription aux 48h. 

Jusqu’à 100€/personne

Le remboursement se fera après les 48h, sur présentation des factures, à max 10 personnes. Être adhérent CFDT. Avoir eu l’accord avant d’engager les frais. Demande à envoyer par mail au plus tard le 10 juin 2024 à pigistes@f3c.cfdt.fr.

Le programme

Ce programme est soumis à d’éventuelles modifications.

JEUDI 13 JUIN

9h30 : accueil à l’ESJ Lille
10h : ouverture des 48H de la Pige 2024 par les co-présidentes Malika Butzbach et Christine van Geen

11h – 12h30 : ateliers

Atelier 1 – Bien débuter à la pige

Et surtout « bien débuter à la pige en connaissant ses droits » ! Les informations utiles et pratiques à l’usage des pigistes débutants, pour initier de nouvelles collaborations dans les meilleures conditions : quel mode de paiement légal, que faire en cas de commande non payée, comment négocier les tarifs, quand demander sa carte de presse … C’est l’atelier super pratique, animé par Émilie Gillet.

Atelier 2 – IA générative, meilleure amie ou bourreau du journalisme ?
Depuis l’arrivée de ChatGPT, une grande peur saisit la profession : les humains vont-ils être remplacés par des machines ? Mais l’intelligence artificielle générative peut également être une aide précieuse pour les journaux comme pour les journalistes… à condition de comprendre les outils d’IA générative, leurs failles et leurs risques. Animé par Pierre Januel, avec Rémy Demichelis, journaliste chez Investir, qui vient de publier L’Intelligence artificielle, ses biais et les nôtres.

Atelier 3 – Faire de l’EMI hors du temps scolaire
L’éducation aux médias et à l’information ne se cantonne pas aux murs de l’école. Des actions et ateliers visent d’autres publics, aussi bien adultes que mineurs, dans les médiathèques de quartier ou les centres de rétention. Comment identifier les acteurs et s’adapter à chaque public ? Un atelier animé par Malika Butzbach, avec Sheerazad Chekaik-Chaila et Sylsphée Bertili.

.

Atelier 4 – France Travail : comment naviguer pour les pigistes ?
La galère des trop-perçus, les conseillers France Travail qui ne répondent pas, la réforme qui arrive et qui va (très probablement) nous mettre dans la sauce… Quelles sont les difficultés propres aux pigistes vis-à-vis du chômage, et comment éviter les pièges ? Sandrine Chesnel et Clément Pouré font le point pour tous ceux qui se sentent un peu perdus.

Atelier 5 – Faire son auto-promo et se mettre en avant sur les réseaux sociaux
On est jamais mieux servi que par soi-même. En tant que journaliste pigiste, on est souvent amené à mettre en avant ses travaux sur les réseaux sociaux mais aussi à faire valoir sa ou ses spécialités. Comment faire une auto-promotion chic et efficace sans se transformer en influenceur ou influenceuse ? Animé par Pauline Chambost avec Marie Albert et Anissa Rami.

Atelier 6 – Décliner les angles et rentabiliser un reportage
Sur la base d’une même enquête, comment vendre plusieurs fois un sujet en diversifiant les angles et donc les titres auxquels les proposer ? Décliner, aussi, entre presse écrite, radio, télé ou web, à partir du même travail. Et éventuellement proposer le sujet à la presse étrangère. Avec Simon Henry et Elsa Sabado, animé par Nadia Daki.

12h30 – 14h : déjeuner

14h – 15h30 : ateliers

Atelier 7 – Congé mat, grand voyage… Comment partir et revenir à la pige ?
Parfois, on est amené à arrêter temporairement la pige. CDD, congé sabbatique ou encore congé maternité… Ces départs se préparent en amont, avec les rédactions comme au niveau des droits. Et le retour s’anticipe aussi. Alors comment partir pour mieux revenir ? Animé par Émilie Gillet avec Amandine Seguin et Thierry Butzbach.

Atelier 8 – Prix, bourses, concours et résidences 
Comment postuler et pourquoi ? Monter un projet qui coche les critères de sélection et faire financer son reportage ou sa série de podcasts, un chemin semé d’embûches (et de paperasse). Les dossiers sont souvent épais et rébarbatifs (Scam, Prix Albert Londres, Prix Varenne…) mais ça vaut le coup (et le coût) ! Animé par Sonia Reyne.

Atelier 9 – Le Parlement, meilleur ami du pigiste
Machine complexe, le Parlement est pourtant l’institution la plus transparente de la République. Entre les débats sur les lois, les amendements, le journal officiel et les multiples rapports d’information, l’Assemblée et le Sénat sont des mines d’informations précieuses…  à condition de s’y retrouver et de comprendre comment elles fonctionnent. Avec Pierre Januel, co-rédacteur du livre La Fabrique de la loi.

Atelier 10 – Faire piger l’environnement aux redchefs 
« Écologie : déjà fait ce mois-ci », « la sécheresse: on en parle tous les ans », «  y’a une actualité plus importante ». Les questions environnementales sont toujours ultra-minoritaires dans les sujets traités, il est difficile de vendre les sujets « écologie ». Elsa Souchay propose un jeu de rôle où, par petits groupes, les pigistes essaient de convaincre des rédactions aux lignes éditoriales plutôt fermées à ces sujets. Pour partager des outils et répondre aux faux arguments. Pour pigiste peu expérimenté.

Atelier 11 – Faire du journalisme sur Twitch
Revue de presse, interviews, émissions en plateau… Twitch est un des nouveaux territoires du journalisme. Une jungle dont les journalistes indépendants peuvent aussi se saisir pour développer leurs formats et construire une identité. Échanges avec Vincent Manileve, journaliste média et culture web, et Héloïse Linossier, journaliste membre d’Origamimédia indépendant sur les jeux vidéo. Tous deux sur Twitch !

Atelier 12 – Atelier d’écriture
Pour faire un pas de côté de l’écriture journalistique,  sortir de ses carcans et changer de sa routine : une expérience d’écriture plus libre, avec un écrivain. Un atelier proposé par l’ancien journaliste de la Voix du Nord et de l’ObsAbdelkrim Saïfi, auteur de Et si j’avais un franc et animé par Nadia Daki.

15h30 – 16h : pause

16h – 17h30 : ateliers

Atelier 13 – Carnet d’Idées
Comment savoir quoi noter et où ? Retrouver les idées qu’on a gribouillées trois ans plus tôt ? Faut-il mettre des citations dans un carnet, les notes de conférence dans un autre et les idées dans un troisième ? Une méthode pour apprendre à collecter ses curiosités puis à les retrouver au fil des carnets et des années et  connecter ce qui nous intrigue, tirer les fils des idées qui nous obsèdent et créer un archivage solide. Avec Nathalie Séjean. (Atelier de 2h)

Atelier 14 – Tout sur le podcast !
C’est une sacrée jungle, l’univers du podcast. Quel sujet pitcher et sous quelle forme ? À quel studio s’adresser ? Comment estimer son temps de travail et donc sa rémunération ? Quels pièges éviter dans un milieu qui peine à travailler correctement avec les pigistes ? Et un point sur les droits des pigistes du podcast. Iris Ouedraogo répondra à toutes vos questions.

Atelier 15 – Gérer son temps et protéger sa vie privée
Gérer l’alternance entre les périodes de creux et celles en surchauffe. Travailler quand on a des enfants en bas âge, ou des proches handicapés ou encore des parents âgés à aider. Aides, organisation, hygiène de vie, savoir aussi s’organiser pour déconnecter, et mieux gérer à la fois vie pro… et vie perso. Avec un professionnel de Thalie Santé et Sandrine Chesnel, animé parPauline De Deus.

Atelier 16 – Protéger ses données, ses sources  et son travail
Faire gaffe aux cookies, échanger de façon la plus sécurisée possible avec les rédacs et les sources (les pour/contre des canaux de communication, des Signal, Télégram, etc), savoir aussi éteindre son téléphone quand il le faut. Animé par Antoine Champagne, directeur de la publication du site d’investigationReflets.info.

Atelier 17 –  Journalisme de solutions 
Qu’est-ce que le journalisme de solutions ? Parce qu’il est souvent amalgamé à tort avec le journalisme positif ou à de la communication, Michèle Foin et Marine Mugnier le définiront. Lors de cette initiation, elles donneront une méthode pour bien le pratiquer et le vendre à des rédactions. L’occasion de voir comment traiter des thématiques comme le dérèglement climatique sans être anxiogène. Animé par Pauline Chambost.

Atelier 18 – Se former et financer sa formation
Les pigistes ont des droits à la formation… et les utilisent peu, malgré un dispositif dédié, géré par l’Afdas. Pour comprendre quels sont nos droits spécifiques et leurs liens avec le CPF. Ces droits à la formation peuvent financer un bilan de situation professionnelle, permettre d’acquérir de nouvelles compétences et développer votre carrière en fonction de vos projets. Avec Emmanuelle Lamandé de l’AFDAS, animé parVirginie Menvielle.

Atelier 19 – Lancer sa newsletter
La newsletter revient en grâce : son format simple permet au journaliste de garder la main sur son contenu. Pourquoi peut-il être intéressant de lancer sa newsletter ? Quels sont les modèles économiques ? Quelles sont les contraintes techniques et les plateformes possibles ? Avec Lucie Ronfaut qui s’occupe chaque semaine de #Règle30 pour Numerama, une newsletter d’actualité tech, de manière féministe et inclusive.

18h-19h : Entre journalistes racisé.e.s, rencontre avec l’Ajar

A partir de 20h : soirée au bar Le W
62 rue des Sarrazins, 59000 Lille
Entrée + 2 boissons comprises dans l’entrée à l’évènement.

_________________

VENDREDI 14 JUIN

9h : accueil et café

9h30 – 11h : ateliers

Atelier 20 – Négocier avec les rédacs et faire respecter ses droits
La pige est un sport de combat. Comment négocier des tarifs ou convaincre un employeur de nous payer en salaire ? Petit cours de négociation animé par Malika Butzbach avec Marion Esquerré.

.

Atelier 21 – Décrypter son bulletin de salaire
Quelles différences entre salaire net, net fiscal et net social ? Les congés payés sont-ils inclus ? C’est quoi l’abattement sur les charges sociales? Mon ancienneté est-elle bien prise en compte ? L’atelier incontournable pour vous assurer que vous êtes bien payé ! Encore un atelier super pratique, animé par Émilie Gillet.

Atelier 22 – Passer de l’enquête au livre
Faire un premier livre, seul ou à plusieurs, est souvent un Graal pour le pigiste. Mais le chemin est long : rédiger un synopsis, repérer le bon éditeur, négocier un contrat correct et finir son livre tout en poursuivant ses activités journalistiques habituelles. Animé par Pierre Januel avec Nora Bouazzouni, créatrice de Paye ta pige et Jean-Baptiste Malet, prix Albert Londres, qui ont publié plusieurs – excellents – livres.

Atelier 23 – Pigistes écologie : comment s’adapter au climat actuel et futur ?
Climat, eau, biodiversité, … nous sommes toujours à la course face à l’ampleur des enquêtes, les pressions politiques et judiciaires ou le coût émotionnel de ces questions. Après la signature de la charte pour un journaliste à la hauteur de l’urgence écologique, quels outils de soutien et comment ne pas se faire submerger ? Partage d’expériences, niveau “aguerri” dans le domaine. Animé par Elsa Souchay.

Atelier 24 – Piger pour des médias étrangers
Travailler pour des médias étrangers permet d’élargir les horizons du journaliste. Mais comment jongler avec les différents statuts ? Contacter les rédactions et s’adapter aux spécificités de chaque pays ?  Animé par Sarah-Lou Lepers, avec Estelle Ndjandjo et Eugénie Baccot.

Atelier 25 – Un flirt avec l’éthique pigiste
La charte de Munich est claire. Les journalistes ont droit à la « sécurité matérielle et morale » et une rémunération suffisante pour garantir “leur indépendance économique”. Un engagement qu’aucune rédaction ne respecte au regard des conditions de rémunérations de l’écrasante majorité des pigistes. Alors, donner des cours ? Travailler dans la com ? Bosser pour les ONG ? Tour d’horizon des méthodes pour survivre sans (trop) se compromettre. Animé par Clément Pouré.

Atelier 26 – Reportage en zone dangereuse
Reporter de guerre ? Beaucoup en rêvent. L’Ukraine, le conflit Israël/Palestine, les fronts semblent plus proches, voire faciles d’accès. Couvrir des conflits est un travail bien particulier. Sécurité, relations avec les rédactions, matériels, financement, formation, risques psychologiques, syndrome de l’imposteur… Pour explorer ces questionnements, y compris celui de la cohérence de son projet et de son bien-fondé. Animé par Meriem Bioud avec Ines Gil et Arthur Larie

11h30 – 13h : Rencontres et tremplins de la pige

11h30 – 13h Rencontres et tremplins de la pige

Une édition 2024 « spéciale investigation » pour les Tremplins, avec les rédactions en chef de Street Press, Médiacités et Disclose, et d’autres rédactions invitées pour des rencontres. 


13h – 14h30 : déjeuner

14h30 – 16h : plénières

Plénière 1 – Loi Cressard, 50 ans et toutes ses dents
Alors que la loi Cressard souffle ses 50 bougies, des Prix Albert-Londres publient une tribune parce qu’ils n’obtiennent pas la carte de presse et chaque année, c’est une des interrogations dans les plénières aux 48 heures : comment travailler, obtenir la carte de presse et être payé en salaire ? Quels revenus entre deux piges ? Est-ce que l’intermittence serait plus confortable ? C’est le moment de se demander comment mieux faire appliquer ce  mode de rémunération « pigiste ». Faut-il le faire évoluer ?

Animé par Sonia Reyne, avec les syndicats (SNJ, SNJ-CGT, CFDT)

Plénière 2 –  Lutter contre les discriminations 
Racisme, sexisme, homophobie, validisme… Les discriminations sont omniprésentes dans le monde du journalisme et construisent directement l’homogénéité sociologique de la profession. Comment cela impacte-il les personnes concernées mais aussi le traitement médiatique de l’actualité ? Quels outils pour changer les choses ? Comment s’organiser pour se défendre collectivement ?

Animé par Clément Pouré, avec Arno Soheil Pedram (AJAR), Bénédicte Gilles (Prenons la Une), Lilas Pepy (AJL) et Sophie Massieu.

Les Lieux

Cette année, les 48H de la Pige sont organisées à l’École Supérieure de Journalisme de Lille et Sciences Po Lille. 

Adresses : ESJ Lille, 50 Rue Gauthier de Châtillon, 59046 Lille. 

Sciences Po Lille, 9 Rue Auguste Angellier, 59000 Lille. (Moins de 200m entre les deux établissements).

Les actualités

  • Journaliste cinéma : derrière le strass, le stress

    Le métier de critique de cinéma relève a priori du rêve. Mais analyser, commenter, observer l’actualité cinématographique suppose une expertise, une sensibilité, un savoir-faire, pas assez reconnus à leur juste valeur. Au moment où se déroule le festival de Cannes, un coup de projecteur sur ce journalisme sans qui le public n’aurait pour toute information…

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

Enable Notifications OK No thanks