Edito de Ouest-France. Il n’y a qu’un danger : l’extrême droite !

Communiqué des sections SNJ et CFDT d’Ouest France du 26 juin 2024.

Pour nombre de collègues, le réveil a été difficile, ce dimanche 23 juin. Un nouvel édito a encore manié amalgames réducteurs et considérations choquantes. A l’heure où noustraversons la plus grande crise politique de la Ve République, nous, journalistes d’Ouest-France, considérons que ce texte ne nous représente pas. Il n’est pas à la hauteur desenjeux. Pire, il crée de la confusion.
Le lecteur comprendra que ce texte appelle à voter pour la majorité présidentielle. Afficher ainsi sa préférence, à la veille d’un premier tour d’une élection aussi cruciale, ne correspond pas à la tradition d’Ouest-France.
Cet éditorial survient après d’autres et tous minimisent la menace du Rassemblement national, en la comparant à celle que pourrait constituer le Nouveau Front populaire.
Nous rappelons qu’il est dangereux de placer sur le même plan le NFP et le RN. Ce dernier parti cité fait des propositions qui ne respectent ni les droits de l’homme (et encore moins celui des femmes) ni les institutions de la République.
Nous rappelons que le seul vrai danger qui menace la France, c’est celui de l’extrême droite et du fascisme, le camp de la haine et de l’exclusion de l’autre. Il est des chemins dont les démocraties ne reviennent jamais.
Ouest-France est un journal humaniste, issu de la Résistance, des valeurs réaffirmées par l’Association pour la défense des principes humanistes qui le détient. La rédaction en chef ne peut pas les brandir uniquement pour communiquer. Elle doit les défendre quand elles sont menacées.
S’il ne clarifiait pas sa position aujourd’hui sur cette question, notre journal aurait une responsabilité dans la potentielle accession du RN au pouvoir. Et ça nous ne pouvons pas l’accepter sans rien dire.

L’intersyndicale journalistes SNJ-CFDT

Lire aussi :

Les actualités

  • Salaires : quelques hausses au 1er juillet 2024 pour la presse écrite et les agences

    En attendant une éventuelle augmentation du SMIC à 1600 € net qui pourrait être portée par un nouveau gouvernement, le dialogue social se poursuit à petits pas au sein des différentes branches de la presse écrite, où des accords de NAO ont d’ores et déjà été signés dans la presse magazine, la presse hebdomadaire régionale,…

  • Journalistes, répondez à notre questionnaire sur le MANAGEMENT !

    Bonjour à toutes, bonjour à tous,  Pour le prochain numéro de « Profession journaliste », le magazine de CFDT-Journalistes, nous préparons un dossier sur le management. Pour dépasser nos propres expériences de managés ou de managers, nous avons préparé deux questionnaires à votre intention, selon votre profil. Merci pour les quelques minutes que vous prendrez pour y…

  • Tous et toutes aux côtés des 180 signataires menacés de mort

    Communiqué intersyndical Les 180 signataires d’une tribune publiée et initiée par le quotidien l’Humanité le 3 octobre 2023 ont été menacés « d’une balle dans la nuque » par un site internet d’extrême-droite. 44 plaintes ont déjà été déposées par Me Breham et plus d’une trentaine le seront en début de semaine prochaine par Mes…

  • Réseau libre : soutien total à nos collègues menacés de mort

    Communiqué du SNME-CFDT Une liste indigne dressée par un site d’extrême-droite, Réseau Libre, désigne des « candidats à une balle dans la nuque ». Ce site internet hébergé en Russie a débuté son travail de ciblage en ligne dès octobre 2023, désignant d’abord des avocats et des personnalités politiques. Plus récemment, le site a étendu…

  • Novethic : quand le climat passe à la trappe

    « Garantir une information libre de toute pression », « consolider l’indépendance des rédactions » : ces mots sont tirés de la Charte pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique, dont le SNJ-CGT et CFDT-journalistes sont signataires. Novethic porte haut ces valeurs et ses 24 salariés en sont fiers. Or le 5 juillet…

Enable Notifications OK No thanks