Journalistes, demandez votre carte de presse internationale

Journalistes, demandez votre carte de presse internationale
Partagez sur vos réseaux

En tant que journaliste adhérent à la CFDT (condition obligatoire), vous avez le droit d’obtenir la carte de presse internationale, accréditation la plus largement reconnue pour un journaliste proposée par la Fédération internationale des journalistes.

Cette carte de presse est identifiable instantanément et reconnue dans le monde entier. Son coût est de 75 euros et elle est valable 2 ans.

La CPI est la seule carte à être admise par des associations nationales de journalistes dans plus de 130 pays. C’est aussi la carte de presse la plus ancienne et la plus réputée. La CPI a été lancée en 1927, au congrès de Dijon de la FIJ. Elle permet de confirmer instantanément que la personne qui la porte est un(e) journaliste professionnel(le). Elle n’est attribuée qu’aux journalistes respectant les normes éthiques et la solidarité entre les professionnels des médias.

C’est une carte témoignant de votre adhésion aux valeurs éthiques et à la Déclaration de principe de la FIJ. La CPI se réfère expressément à la Déclaration de principe de la FIJ sur la conduite des journalistes, une Déclaration adoptée en 1954 et amendée en 1986 et dont les principes sont reconnus à travers le monde.

  • C’est un symbole de solidarité envers les professionnels des médias. Les détenteurs de la CPI appartiennent à la famille de la FIJ. La CPI connecte les journalistes à travers le monde et s’assure que les affiliés de la FIJ accordent aux détenteurs de la carte toute l’aide et toutes les facilités utiles à l’accomplissement de leurs missions.
  • C’est l’assurance d’une assistance à travers le monde. Les journalistes voyageant dans les zones de conflit ont témoigné des mérites de la CPI. Elle a aidé nombre d’entre eux à sortir de situations inextricables lors de contacts avec l’armée, la police ou des fonctionnaires.
  • C’est un laissez-passer. La CPI facilite l’accès aux réunions officielles. Les titulaires de la carte peuvent tirer profit de la reconnaissance officielle de la FIJ auprès de l’Union Européenne ou des agences des Nations Unies. Enfin, la carte permettra aux journalistes dans de nombreux pays de bénéficier d’un accès privilégié aux événements médiatiques – cela n’est jamais garanti, mais la CPI offre plus de chance aux journalistes que toute autre accréditation.
  • C’est enfin un accès à la communauté mondiale des journalistes à travers la FIJ et ses réseaux. La FIJ fournit aide et services aux titulaires de la carte, dont l’accès au réseau IFEX, une coalition rassemblant des organisations défendant la liberté de la presse, et aux organisations de journalistes, qui surveillent l’état de la liberté de la presse partout dans le monde. Des bulletins sont régulièrement envoyés aux titulaires de la carte, ainsi que des lettres d’information sur les actions menées pour la défense des journalistes.

Téléchargez ici votre demande de carte de presse internationale auprès de la CFDT (chez nous c’est le SNME-CFDT qui se charge de ces dossiers).

Attention : des entreprises commerciales proposent de pseudo cartes de presse internationales sur internet. Aucune d’entre elles n’est reconnue par le réseau international des journalistes. Certaines organisations émettent des cartes pour se faire de l’argent mais elles ne représentent absolument personne, ne sont aucunement impliquées dans la représentation des journalistes et ne peuvent apporter le soutien nécessaire à la protection d’un journaliste en danger.