Valeurs Actuelles perd son procès bâillon contre le CDJM

Communiqué du Conseil de déontologie journalistique et de médiation, dont est membre fondateur la CFDT-Journalistes

 

Le Tribunal judiciaire a débouté Valeurs actuelles et a donné raison au Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM). C’est un succès majeur pour la liberté d’expression et le droit de chaque citoyen à une information de qualité.

Valeurs actuelles, accompagné dans cette procédure par le Syndicat des éditeurs de presse magazine (SEPM), avait pris la responsabilité d’assigner le CDJM en référé afin de censurer notre avis et d’exiger des dommages et intérêts au motif qu’un des avis du CDJM aurait porté « atteinte à la présomption d’innocence » de son directeur de la publication. Valeurs actuelles est débouté et condamné à verser 2 000 euros au CDJM.

Rappelons brièvement les faits. A la suite de saisine d’un lecteur, choqué par un article de Valeurs actuelles dans lequel la députée Danièle Obono était représentée en esclave, enchaînée, fer au cou, le CDJM avait considéré que cet article n’était pas conforme à la déontologie du journalisme.

Pas d’interférence avec la procédure pénale

L’hebdomadaire, visé par ailleurs par une enquête préliminaire pour « injure à caractère raciste » du parquet de Paris et par une plainte déposée par la députée Danièle Obono, estimait que l’avis du CDJM interférait dans une procédure pénale.

Le tribunal a considéré que le CDJM se plaçait sur le seul plan de la déontologie journalistique et ne se prononçait pas sur une procédure pénale. Le CDJM se réjouit de cette décision qui affirme clairement la différence entre ce qui relève de l’éthique journalistique et ce qui relève du droit pénal.

Le CDJM, association tripartite composée de journalistes, d’éditeurs et agences de presse et de représentants du public, est confortée dans son rôle de dialogue et de réflexion sur les questions de déontologie journalistique.

Saisie depuis sa création en décembre 2019 à plus de 400 reprises, le CDJM répond à une attente du public et a la conviction qu’il peut contribuer à restaurer la confiance entre les médias, les journalistes et les citoyens.

Fort de cette clarification, le CDJM invite l’ensemble des médias, journalistes et des citoyens à le rejoindre, pour amplifier son action au service de la déontologie et de la qualité de l’information.

Pour le CDJM, le président, Patrick Eveno

cdjm.org / contact@cdjm.org

Paris, Le 11 mars 2021

Lire le précédent communiqué du 29 janvier 2021,Déontologie journalistique : « Valeurs actuelles » allergique à la critique

Adhérer au CDJM ici pour contribuer à amplifier son action

Les actualités

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

  • Dans un mois, les 48h de la pige à Lille : profitez de notre opération adhérents !

    Comme chaque année, la CFDT-Journalistes sera aux 48h de la pige, organisées par l’associationProfession : Pigiste cette fois-ci à Lille. Nous y tiendrons un stand et interviendrons dans certaines tables rondes. Souhaitant que ce temps UTILE, SYMPA, REVIGORANT, permettant de mieux connaître ses droits et les opportunités de piges, et de sortir de son isolement, profite un maximum à tous, nous…

Enable Notifications OK No thanks