Déontologie journalistique : « Valeurs actuelles » allergique à la critique

Déontologie journalistique : « Valeurs actuelles » allergique à la critique

Partagez sur vos réseaux

L’hebdomadaire « Valeurs actuelles » attaque en justice le Conseil de Déontologie journalistique et de Médiation (CDJM), qui avait estimé contraire aux règles déontologiques de la presse la publication d’un article raciste et injurieux visant la députée Danièle Obono. L’audience se tiendra le 2 février 2021.

La CFDT-Journalistes, cofondatrice et membre active du CDJM, dénonce vigoureusement la démarche judiciaire entreprise par « Valeurs actuelles », qui constitue à l’évidence une tentative de bâillonner un espace de liberté et de transparence.

Instance tripartite composée de façon égale d’éditeurs, de journalistes et de représentants du public, le CDJM œuvre en toute indépendance à renouer le dialogue et retrouver la confiance entre le public, les journalistes et les médias en veillant au respect des règles déontologiques, hors de tout esprit partisan.

Comme dans les 19 pays de l’Union européenne qui disposent d’une telle instance d’autorégulation des médias, le CDJM est un outil au service de la démocratie. La CFDT, attachée au droit de chaque citoyen à une information de qualité, lui renouvelle son entier soutien et appelle ses adhérents à lui apporter leur confiance.

En savoir plus : https://cdjm.org/2021/01/27/qui-a-peur-de-la-deontologie-valeurs-actuelles-tente-une-procedure-baillon-contre-le-cdjm/

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *