Faites passer cette vidéo de personnalités et d’anonymes pour la libération d’Olivier Dubois !

Partagez sur vos réseaux

Au 500ème jour de captivité de notre confrère journaliste pigiste Olivier Dubois, correspondant au Mali de Libération, le Point Afrique et Jeune Afrique, la CFDT-Journalistes participe à une vidéo d’une trentaine d’acteurs de la profession, de militants des droits et des proches d’Olivier, pour demander sa libération. Que cet appel soit entendu par tous ceux qui pourront y oeuvrer, et qui sait, par Olivier !

Texte de la vidéo :

500 jours ont passé. 16 mois maintenant qu’on a appris la captivité d’Olivier Dubois. Le 8 avril 2021, il a été enlevé dans le nord du Mali. Enlevé par un groupe armé pendant qu’il faisait son travail. Simplement parce qu’Olivier est un journaliste.

Il écrit sur un terrain difficile, la région du Sahel. On peut le lire dans le quotidien Libération, dans le journal Jeune Afrique, dans le cycle Point Afrique du magazine Le Point. Il a aussi travaillé pour le Journal du Mali. C’est là, à Bamako, qu’il a choisi de vivre il y a 6 ans avec sa famille. Olivier est un journaliste sérieux, qui fait preuve d’un grand professionnalisme. Son travail est nécessaire.

C’est pourquoi, maintenant, cette captivité doit cesser. Parce qu’il en va de la liberté de la presse, du droit de chacune et de chacun d’être informé correctement. Du droit de chaque journaliste de pouvoir faire son métier sans que l’on mette en péril sa vie.

Le sort d’Olivier nous concerne tous. Nous ses proches. Nous citoyennes et citoyens du Mali. Nous citoyennes et citoyens de France, jusqu’aux Outre-mer. Nous, organisations syndicales. Nous défenseurs de la liberté de la presse. Nous défenseurs des droits humains.

Nous lançons à nouveau un appel à toutes les personnes qui pourront œuvrer pour la libération d’Olivier. Pour qu’il n’y ait plus besoin d’autres vidéos comme celle-ci. Pour que l’on ne doive plus compter les jours jusqu’à l’infini.

Ce texte s’achève par un message du fils d’Olivier, attendant son papa.

Lire aussi :

500 jours de captivité d’Olivier Dubois : lettre intersyndicale à Catherine Colonna

Nous étions au Pantéon en mars et avons appelé nos adhérents à agir :

Aller le 7 mars au Panthéon, et 5 autres choses à faire pour la libération d’Olivier Dubois

La captivité d’Olivier est hélas une des captivités de journalistes au Mali. Nous pensons également à eux.

N’oublions pas Hamadoun Nialibouly, Olivier Dubois et Moussa M’Bana Dicko, journalistes otages au Mali

La libération d’Olivier faisait partie de nos priorités adressées au Président de la République en janvier :

Emmanuel Macron : « Comme je suis optimiste pour la France, je suis optimiste pour la presse »

En juin 2021 nous étions au rassemblement place de la République :

76 jours de captivité pour Olivier Dubois. Nous n’oublions pas notre confrère

Enlèvement du journaliste français Olivier Dubois au Mali : solidarité des syndicats de journalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enable Notifications    OK No thanks