Nos combats à l’international : rétrospective de l’année 2022

 

La solidarité avec les travailleurs et les autres militants syndicaux de par le monde est dans l’ADN de la CFDT. La CFDT-Journalistes aussi est impliquée, comme le montrent nos engagements tout au long de l’année année 2022.

Une guerre à couvrir

Une année marquée par le début de la guerre en Ukraine et le départ massif de journalistes de nos rédactions vers le front. Nous avons condamné ce conflit, avons apporté à nos collègues des informations avant leur départ, mis en garde sur la sécurité des freelance, et relaté ce travail si particulier.

Deux congrès avec des militants journalistes du monde entier

Membres de la FIJ et de la FEJ, nous participons activement à ses travaux. En 2022 nous avons ainsi été présents à ces deux temps forts :

    • Congrès mondial de la Fédération internationale des journalistes du 31 mai au 3 juin, à Mascate (Oman). Plus de 250 représentants de syndicats et associations de journalistes originaires de 92 pays, pour débattre de l’espionnage des journalistes et de la lutte contre l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes et les travailleurs des médias.

Lors de ce congrès notre militante Manuela Bermudez est aussi entrée au Conseil de genre de la FIJ (Gender Council)

  • Assemblée générale de la Fédération européenne des journalistes mi-juin à Izmir (Turquie). Un pays qui détient le triste record de 34 journalistes emprisonnés. Y aller, c’est aussi soutenir les consœurs et confrères. Et pour la 1ere fois de son histoire, une femme préside la FEJ !

 

Une campagne pour une Convention des Nations Unies pour la sécurité des journalistes

Nous avons activement contribué à la campagne menée fin septembre par  la FIJ et plus de 60 syndicats de journalistes et de médias, associations, médias et ONG du monde entier, pour l’adoption d’une Convention internationale des Nations Unies sur la sécurité et l’indépendance des journalistes et autres professionnel.le.s des médias

Vous voulez en savoir plus sur la FIJ en 60 secondes ? Ici un récap de son activité en 2022 :

 

De terribles décomptes : les journalistes tués dans l’exercice de leur métier

  • Le 2 novembre, journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes nous avons listé tous les journalistes français tués depuis 1989, et leur décès est toujours à l’étranger, été présents lors de l’hommage annuel à Ghislaine Dupont, Claude Verlon et Camille Lepage. En 2022, la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff notre confrère journaliste à BFM-TV, tué en Ukraine le 30 mai, a encore alourdi cette liste. Nous avons été présents son hommage et mis nos réseaux sociaux en berne.
  • RSF, association à laquelle nous adhérons, dénombre 1668 journalistes tués en 20 ans dans le monde soit 80 par an en moyenne, et la FIJ en dénombre 68 en 2022.
  • Cette année, nos pensées vont aussi particulièrement vers Shireen Abu Akleh, journaliste américano-palestinienne de la chaîne de télévision panarabe Al-Jazira tuée le 11 mai alors qu’elle couvrait une opération de l’armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie occupée.

Aider à obtenir la carte de presse internationale

Enfin, cette année encore, nous avons aidé des journalistes en France à faire leur métier : des journalistes réfugiés, ayant besoin d’informations sur leurs droits, d’un soutien à l’obtention du droit d’asile, d’une relecture de CV pour  les aider à s’insérer professionnellement. Ou encore à obtenir une carte de presse internationale : car ils sont journalistes mais n’ont pas la carte de presse française, ou car ils en avaient besoin pour partir en reportage à l’étranger.

Lire aussi Demandez votre carte de presse internationale

Défendre les correspondants à l’étranger

Ceux qui couvrent l’actualité internationale des médias français sont en très grande majorité des pigistes, vivant à l’année dans ces médias. Nous les conseillons toute l’année et les défendons en entreprise (comme à Bayard où nous avons créé un annuaire des correspondants de La Croix touchés par des baisses de revenus, en vue de les aider à trouver des piges dans les autres titres du groupe), ainsi qu’à la Commission de la carte. Leur prise en compte par les rédactions est très défaillante et leur protection sociale subit les conflits de normes à l’international : ils ne sont en rien sécurisés.

Lors de  la campagne pour les présidentielles et législatives nous avons fait une de nos priorités une demande de modification du Code de la Sécurité sociale afin qu’ils soient mieux protégés. Nous poursuivons ce combat. Dans l’immédiat, nous cherchons à faire mieux connaitre certains soutiens possibles comme l’aide psychologique gratuite via Audiens.

20 mois de captivité pour Olivier Dubois

Nous n’avons pas cessé notre lobbying pour la libération de notre confrère otage au Mali, par des rassemblements physiques, communiqués, courriers, une vidéo, une opération bracelets en partenariat avec son comité de soutien. Nous n’avons pas oublié les deux journalistes maliens également otages actuellement et avons dénoncé la coupure de RFI et France 24 au Mali.

Lire toutes nos actions pour le soutien à Olivier Dubois ici et demandez votre bracelet en nous écrivant un mail à journalistes@f3c.cfdt.fr.

Image

 

Les actualités

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

  • Dans un mois, les 48h de la pige à Lille : profitez de notre opération adhérents !

    Comme chaque année, la CFDT-Journalistes sera aux 48h de la pige, organisées par l’associationProfession : Pigiste cette fois-ci à Lille. Nous y tiendrons un stand et interviendrons dans certaines tables rondes. Souhaitant que ce temps UTILE, SYMPA, REVIGORANT, permettant de mieux connaître ses droits et les opportunités de piges, et de sortir de son isolement, profite un maximum à tous, nous…

Enable Notifications OK No thanks