GEPP : un accord « Presse en région » qui laisse un peu sur sa faim

A l’unanimité des participants, un accord de GEPP de branche a été signé par les partenaires sociaux concernant la Presse en région.

Cet accord qui intéresse les entreprises de la presse quotidienne régionale, la presse quotidienne départementale et la presse hebdomadaire régionale nous laisse toutefois un peu sur notre faim.

La GEPP, pour Gestion des emplois et des parcours professionnels, anciennement nommée Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), est censée être une démarche proactive de gestion des compétences des salariés pour répondre aux attentes du marché du travail, mais aussi pour permettre aux entreprises d’organiser en amont leur stratégie de recrutement et de formation.

Au niveau d’une branche, la portée de la GEPP est donc assez limitée, l’accord ne pouvant entrer dans le détail de ce qu’il conviendrait de mettre en œuvre dans chaque entreprise.

Même s’il reste insuffisant, car il ne créée pas de droits nouveaux, l’accord a le mérite d’exister et de se positionner comme un guide pour les futures GEPP d’entreprise.

Parmi les points positifs, l’accord prend note d’une nouvelle cartographie des métiers initiée par la CPNEF de la presse et des agences et prévoit, lorsque cette cartographie sera finalisée, d’examiner l’opportunité de réaliser un avenant « si des éléments nouveaux ou des évolutions significatives apparaissent comparé à la situation actuelle ».

Il confirme aussi l’Observatoire des métiers de la presse écrite et des agences de presse, qui associe les partenaires sociaux de la filière Presse et a pour mission d’étudier la situation et l’évolution quantitative et qualitative de l’emploi et des qualifications dans la presse, pour en apprécier l’adéquation aux besoins des entreprises. Il entend aussi valoriser l’alternance en prenant en compte le rôle de tuteur et de maître d’apprentissage dans l’accompagnement des alternants tout au long de leur parcours. Enfin, il entend anticiper et suivre les effets de l’intelligence artificielle sur les différents métiers, considérant que des salariés vont être affectées par l’IA lors de l’évolution de leur emploi ou du passage vers de nouveaux emplois.

La branche aurait pu aller plus loin. Mais cet accord offre au final des opportunités de travail sur des enjeux cruciaux qu’il aurait été dommage de ne pas prendre en considération.

Les actualités

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

  • Dans un mois, les 48h de la pige à Lille : profitez de notre opération adhérents !

    Comme chaque année, la CFDT-Journalistes sera aux 48h de la pige, organisées par l’associationProfession : Pigiste cette fois-ci à Lille. Nous y tiendrons un stand et interviendrons dans certaines tables rondes. Souhaitant que ce temps UTILE, SYMPA, REVIGORANT, permettant de mieux connaître ses droits et les opportunités de piges, et de sortir de son isolement, profite un maximum à tous, nous…

Enable Notifications OK No thanks