Lettre ouverte à la ministre de la culture : il faut rétablir la Délégation à la photographie !

Lettre ouverte

à madame Roselyne Bachelot-Narquin,

Ministre de la Culture

 

Paris, le 25 janvier 2021

 

 

Madame la Ministre,

 

C’est avec la plus grande colère que les organisations du monde de la photographie ont découvert le nouvel organigramme du ministère de la Culture, qu’un décret confidentiel a mis en place le 31 décembre dernier. La Délégation à la Photographie devient un simple bureau, subdivision infime des organismes gouvernementaux.

Ce décret piétine des décennies de reconnaissance progressive de cet art, qui sous l’impulsion de Frédéric Mitterrand et grâce à la volonté de Françoise Nyssen avait permis la création de la Délégation à la Photographie au sein du ministère de la Culture.

De surcroît, alors que nos organisations présentes lors de la réunion du Conseil National des Professions des arts visuels (CNPAV) vendredi 15 janvier dernier vous ont exprimé leur vive inquiétude à ce sujet, vous ne leur avez apporté aucune réponse.

La Délégation à la Photographie est un organe essentiel d’échanges d’informations et de prises de décision pour tout un écosystème qui est aujourd’hui sous tension sociale et économique. Elle symbolise également l’importance que le gouvernement porte à cet art et qui s’inscrit dans la lignée des plus grands : Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, Germaine Krull, Gisèle Freund, Sarah Moon, Willy Ronis, Sabine Weiss, Sebastiao Salgado, et tant d’autres, connus ou non du grand public, mais qui consacrent leur vie à enrichir la nôtre de leurs images.

La photographie est omniprésente dans nos sociétés contemporaines. Elle est partout dans nos vies via les écrans, les espaces publics, la presse et les médias, les lieux d’exposition, les ouvrages éducatifs. Chaque jour nous documentons et créons les contenus visuels des médias, des entreprises, des institutions et de toutes les structures utilisant la photographie. Chaque jour des artistes produisent des œuvres exposées plus tard dans nos musées. Tous, nous créons ainsi la mémoire contemporaine de nos sociétés. Souhaitez-vous que la France soit frappée d’amnésie par manque d’engagements visuels avec son époque ?

Dans cette période si particulière, où l’expression artistique est malmenée, il est essentiel que les instances gouvernementales soutiennent de toutes leurs forces les auteurs et les artistes. Or les arts visuels et donc la photographie sont encore et toujours le parent pauvre au sein des politiques du ministère de la Culture. Il est temps que cela change.

Madame la Ministre, votre décision est une gifle pour l’ensemble du monde de la Photographie. Votre réponse dans Polka magazine ne nous rassure pas.

Il vous appartient d’offrir à nouveau à cette discipline un interlocuteur à la fois visible et décisionnaire, et d’affirmer ainsi toute l’importance que vous portez à la Photographie. L’ensemble des organisations signataires vous demande de revoir votre décision et de rétablir cette Délégation avec l’ensemble de ses attributions antérieures.

Plus de 40.000 professionnels attendent un signe fort de reconnaissance de votre part, Madame la Ministre.
Ne les décevez pas.

 

 

Organisations signataires :

UPP – Union des Photographes Professionnels

ADAGP- Société des Auteurs Dans les Arts Graphiques et Plastiques

Agence Le Pictorium

CLAP – Comité de Liaison et d’Action pour la Photographie

Divergence Images

CFDT Journalistes

Festival Map Toulouse

Festival Photo La Gacilly

Festival Promenades Photographiques

FFPMI – Fédération Française de la Photographie et des Métiers de l’Image

Freelens

Le Graph, Centre Méditerranéen de l’Image

Le France PhotoBook, association d’éditeurs indépendants français de livres de photographie

Hans Lucas

Maison de L’image documentaire – Festival ImageSingulières

ManifestO – Rencontres Photographiques de Toulouse

Modds

MYOP

Photo Doc

RendezVous Photos

Réseau Diagonal – Réseau national des structures de diffusion et de production de photographie

SAIF – Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe

SCAM – Société civile des auteurs MultiMedia

SNAPIG – Syndicat National des Agences Photographiques d’Illustration Générale

SNJ – Syndicat national des journalistes

SNJ Cgt – Syndicat national des journalistes Cgt

Signature maison de photographes

Tendance Floue

Vu’

Visa pour l’Image – Festival International du Photojournalisme

Zone i – Image et Environnement

 

Lire le décret sur Légifrance

Les actualités

  • Journaliste cinéma : derrière le strass, le stress

    Le métier de critique de cinéma relève a priori du rêve. Mais analyser, commenter, observer l’actualité cinématographique suppose une expertise, une sensibilité, un savoir-faire, pas assez reconnus à leur juste valeur. Au moment où se déroule le festival de Cannes, un coup de projecteur sur ce journalisme sans qui le public n’aurait pour toute information…

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

Enable Notifications OK No thanks