Le groupe EBRA confond règlement intérieur et charte déontologique

Règlement intérieur copié-collé du monde bancaire, mention des clients et non lecteurs, notions de déontologie qui devraient faire l’objet d’un texte distinct, demande aux journalistes de déclarer leurs activités extérieures… pour la CFDT, le règlement intérieur du groupe EBRA ne passe pas !

 

Dans les différents CSE du groupe Ebra (L’Alsace, Le Bien Public, Le Dauphiné Libéré, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, L’Est Républicain, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Progrès, le Républicain Lorrain et Vosges matin) les directions ont présenté un règlement intérieur qui est un copier-coller d’un texte issu du monde bancaire (Le Crédit Mutuel est propriétaire du groupe).

Un exemple parmi tant d’autres : on y parle de clients et jamais de lecteurs. Mais plus inquiétant encore est le contenu d’une annexe relative aux devoirs des journalistes, appelée « code de déontologie », où sont affirmées de curieuses recommandations et cités des extraits de la « Déclaration des devoirs et des droits des journalistes de Munich » souvent sortis de leur contexte et incomplets. Un exemple parmi d’autres : les notions de “ liberté d’information du journaliste”,  de “devoir de défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique” ne sont pas abordées.

Pour cette raison, les élus CFDT n’ont pas donné d’avis favorable à ce texte.

Un règlement intérieur doit rester un règlement intérieur

La CFDT Journalistes rappelle qu’un règlement intérieur a seulement pour objet de préciser la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité ; de déterminer les règles générales relatives à la discipline ainsi que la nature et l’échelle des sanctions applicables, de rappeler les dispositions relatives à l’interdiction du harcèlement sexuel et de toute pratique de harcèlement moral, etc.

Concernant la déontologie des journalistes, la CFDT demande tout simplement que soit respectée la « Déclaration des devoirs et des droits des journalistes de Munich” (1971) en l’intégrant à chaque charte de déontologie… si celle-ci n’est pas encore mise en place dans les entreprises du groupe (loi Bloche de 2016).

Atteinte à la vie privée

Autre point inquiétant, il est noté dans le règlement que : “Dans le cas où une activité lucrative ou non, extérieure à son activité de journaliste dans l’entreprise, est susceptible de porter atteinte à sa crédibilité et à son indépendance, le journaliste est tenu d’alerter sa rédaction en chef pour que celle-ci puisse mettre en place avec lui les mesures adéquates pour préserver son intégrité professionnelle et sa liberté individuelle.”

Qu’entend la direction d’EBRA par une activité qui “est susceptible de porter atteinte à la crédibilité ou l’indépendance” : faire partie d’une association, d’un syndicat, d’une fédération de sport, etc. Sont-ce des activités entrant sous le coup de cette obligation ?

La formulation est tellement générale qu’à sa lecture, on peut penser que toute activité publique, associative, politique, ou autre du journaliste devrait être connue de l’employeur, ce qui constituerait une atteinte à la vie privée !

Lire le tract intégral de la CFDT EBRA

Les actualités

  • La Provence : CMA-CGM, c’était pas une si bonne idée !

    Le 22 mars 2024, la direction du quotidien régional La Provence convoquait Aurélien Viers, directeur de la rédaction, pour un entretien préalable à son licenciement, suite à une photo et titre de Une (sur le trafic de drogue, et suite à la venue d’Emmanuel Macron sur ce sujet à Marseille) ayant offusqué des élus de…

  • Retour sur les Assises du journalisme à Tours, en images

    Du 25 au 29 mars, une délégation CFDT-Journalistes a participé aux Assises du journalisme à Tours, cette année sur le thème du sport. Stand CFDT, participation aux échanges, animation de débats… : un moment important pour prendre le pouls de la profession et porter nos axes revendicatifs, mais aussi rencontrer nos adhérents, des étudiants en…

  • EGI : Redonner confiance aux citoyens et goût en l’info

    Dans le cadre des actuels Etats Généraux de l’Information, CFDTJournalistes publie régulièrement des contributions. Voici la troisième, portant sur la façon de redonner confiance aux citoyens et goût en l’information. Elle vise à répondre à un certain nombre d’interrogations portées par les groupes de travail des Etats Généraux de l’Information, des députés qui nous ont…

  • Les jeunes journalistes au centre de notre dernier « Profession journaliste »

    Dans ce numéro d’avril 2024, un grand entretien avec quatre jeunes récemment entrés dans la profession, un vademecum pour les chefs de pigistes, une rencontre avec le DS d’Altice ⁨Lionel Dian⁩, un point sur les bas salaires minima de branche en presse écrite, un portrait de reconversion vers le journalisme à 50 ans, nos revendications…

  • EGI : le rapport du CESE soutient les journalistes

    Après plusieurs mois de travaux, le CESE a remis le 13 mars son avis « Agir pour une information fiable, indépendante et pluraliste au service de la démocratie », visant à contribuer au débat des Etats généraux de l’information. Nous avions été auditionnés, et une partie de nos demandes a été écoutée. La question des conditions de…

Enable Notifications OK No thanks