Etudiants en journalisme : quels droits pendant vos stages d’été ?

Etudiants en journalisme : quels droits pendant vos stages d’été ?

Partagez sur vos réseaux

La confédération CFDT résume ici les droits des stagiaires :

Lire aussi le point complet de la confédération CFDT sur les droits des stagiaires (droit commun).

Et en écoles de journalisme ?

Concernant les écoles de journalisme reconnues, la durée de stage est encadrée.

Extrait du document définissant les critères de reconnaissance, établi par la CPNEJ en décembre dernier :

  • Le cursus de formation doit comprendre obligatoirement des stages dans différentes entreprises permettant à l’étudiant de pratiquer plusieurs types de médias.
  • Lorsque la durée du cursus est de deux ans, la durée totale des périodes passées en entreprise est comprise entre seize et vingt-six semaines. Lorsque le cursus est d’une durée de trois, les durées minimales et maximales des périodes passées en entreprises sont portées à vingt-quatre et trente- neuf semaines. La durée d’un même stage ne doit pas dépasser dix semaines.
  • Les stages doivent faire l’objet d’une convention tripartite répondant aux exigences légales. L’établissement d’enseignement doit définir le déroulement et le contenu avec l’entreprise. Dans le cas où la convention de stage est remplacée par un contrat de travail, l’établissement et l’entreprise doivent garantir le suivi pédagogique.

Vous êtes étudiant en école reconnue et votre stage ne se passe pas selon ces conditions ? Faites-le nous savoir à journalistes@f3c.cfdt.fr

Lire l’intégralité des nouveaux critères de reconnaissance des écoles de journalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *