Etudiants en journalisme : quels droits pendant vos stages d’été ?

La confédération CFDT résume ici les droits des stagiaires :

Lire aussi le point complet de la confédération CFDT sur les droits des stagiaires (droit commun).

Et en écoles de journalisme ?

Concernant les écoles de journalisme reconnues, la durée de stage est encadrée.

Extrait du document définissant les critères de reconnaissance, établi par la CPNEJ en décembre dernier :

  • Le cursus de formation doit comprendre obligatoirement des stages dans différentes entreprises permettant à l’étudiant de pratiquer plusieurs types de médias.
  • Lorsque la durée du cursus est de deux ans, la durée totale des périodes passées en entreprise est comprise entre seize et vingt-six semaines. Lorsque le cursus est d’une durée de trois, les durées minimales et maximales des périodes passées en entreprises sont portées à vingt-quatre et trente- neuf semaines. La durée d’un même stage ne doit pas dépasser dix semaines.
  • Les stages doivent faire l’objet d’une convention tripartite répondant aux exigences légales. L’établissement d’enseignement doit définir le déroulement et le contenu avec l’entreprise. Dans le cas où la convention de stage est remplacée par un contrat de travail, l’établissement et l’entreprise doivent garantir le suivi pédagogique.

Vous êtes étudiant en école reconnue et votre stage ne se passe pas selon ces conditions ? Faites-le nous savoir à journalistes@f3c.cfdt.fr

Lire l’intégralité des nouveaux critères de reconnaissance des écoles de journalisme

Les actualités

  • Dans son rapport 2020, l’ODI pointe un nouveau défi pour l’information

    De nouvelles menaces sur la qualité de l’information L’Observatoire de la Déontologie de l’Information (ODI) vient de publier son rapport 2020, « Faire face au trouble dans l’information ». Ce document, qui aurait dû être présenté lors des Assises internationales du Journalisme (reportées à l’automne), souligne la persistance en 2019 de graves dérives, accentuées par le ‘trouble’ provoqué dans…

  • Coronavirus : comment l’action syndicale a permis d’obtenir un décret favorable aux pigistes

    Alors qu’un grand nombre de journalistes pigistes ont vu leurs collaborations fortement freinées voire stoppées depuis le début de la crise sanitaire, la CFDT-Journalistes se félicite des avancées apportées par le « décret pigistes », déterminant leurs conditions d’accès au chômage partiel, paru au Journal officiel ce vendredi 17 avril. Certaines entreprises de presse avaient déjà accordé l’activité…

  • Décret pigistes : une étape est franchie, passons à la suivante

    Communiqué intersyndical. Le décret sur le chômage partiel des journalistes pigistes vient d’être publié. Il énonce clairement les conditions d’accès aux mesures gouvernementales dans chaque entreprise : avoir trois bulletins de salaire au moins sur les douze mois précédant les mesures de chômage partiel, dont deux sur les quatre derniers mois ou avoir collaboré au dernier trimestriel.…

  • Lettre ouverte à Julian Assange, emprisonné en Grande-Bretagne depuis un an

    Voici la lettre ouverte à Julian Assange, emprisonné en Grande-Bretagne depuis un an, publiée par le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes. Cher Julian, En ces temps de pandémie où des remises en liberté sont massivement accordées à des prisonniers de plusieurs pays du monde, votre libération a été refusée par la juge qui entend vous…

  • Déplacement présidentiel à l’hôpital, journalistes indésirables

    Communiqué de L’Association de la Presse Présidentielle. L’Elysée a organisé aujourd’hui un déplacement du Chef de l’Etat sans aucun journaliste au CHU du Kremlin-Bicêtre. Cette visite, sans contraintes particulières au regard des précédents déplacements, n’avait aucun caractère « privé » puisque l’Elysée en a diffusé ses propres images sur les réseaux sociaux. Ces dernières semaines,…

Enable Notifications OK No thanks