La CFDT veut encadrer l’utilisation de l’IA dans les rédactions

Dans un communiqué commun à CFDT Cadres et CFDT Journalistes diffusé ce mercredi 6 mars 2024, il est rappelé l’impérieuse nécessité d’avoir un encadrement de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les rédactions.

Les nouvelles technologies liées à l’intelligence artificielle (IA) gagnent du terrain dans les métiers de l’information. Les capacités des logiciels d’IA se développent à une vitesse exponentielle. Face à une IA vouée à devenir omniprésente dans les médias, les journalistes CFDT exigent que l’IA reste un outil au service des rédactions et s’opposent à ce qu’elle devienne une force de travail qui coûterait moins cher que les journalistes eux-mêmes, photographes, cadreurs, graphistes, traducteurs… Pour les journalistes, il est urgent de poser un cadre et des limites à cet outil en constante évolution, qui va impacter les métiers de l’information et sans aucun doute ébranler la confiance du public dans leur crédibilité.

Les journalistes CFDT ont élaboré un plan de travail, qu’ils ont présenté aux Etats Généraux de l’information le 30 novembre dernier, et qu’ils mettent régulièrement en avant auprès des employeurs.

Ethique :

• Ne pas utiliser de matériel IA qu’un journaliste n’a pas vérifié et considéré, après examen attentif, comme pouvant être utilisé.

• Négocier dans chaque entreprise de presse un accord qui cadre l’usage de l’IA et la mise en place d’un comité paritaire de suivi impliquant les représentants syndicaux, dans lequel des bilans chiffrés de l’utilisation de l’IA doivent être présentés et des décisions de réversibilité doivent pouvoir être prises.

• Systématiquement mentionner au public, et de manière non équivoque, qu’un contenu a été généré avec de l’IA.

• Réclamer que les pouvoirs publics/les entreprises n’utilisent pas l’IA à des fins de propagande, au risque de brouiller la frontière entre informations et publicité, voire produire des fake news.

• Clarifier la responsabilité éditoriale pour les contenus générés par une IA. Même pour un « contenu IA », le directeur de la publication doit rester responsable. En effet, en droit de la presse, le délit n’est pas l’écriture de l’article mais bien la publication de celui-ci.

Conditions de travail :

• L’IA, comme outil, ne doit pas se traduire par des réductions de postes dans les rédactions. Le temps de travail potentiellement gagné doit être mis au profit de l’enquête, du reportage, du débat au sein d’une rédaction, et de la baisse des surcharges de travail, et non limiter les postes.

• Systématiquement valoriser le terrain : privilégier une photo, un reportage sur place plutôt qu’une synthèse opérée par l’IA.

• Des formations doivent être proposées aux utilisateurs de l’IA en vue d’éviter des dérives.

• Derrière chaque contenu généré par l’IA, la CFDT réclame une révision professionnelle avant publication, qu’il s’agisse de texte, de sons ou d’images : relecture et correction par un journaliste, par un traducteur professionnel, par un ingénieur du son ou un graphiste…

• Négocier à l’échelle européenne une législation sur l’usage des IA en concertation avec tous les créateurs : journalistes, auteurs, musiciens, photographes, vidéastes…

Droits d’auteurs, droits voisins, droit d’opposition :

• Obtenir une juste rémunération des auteurs d’œuvres qui contribuent à de nouveaux contenus générés par l’IA.

• Elaborer une taxe européenne sur les machines pour compenser leur travail « gratis ».

• Elaborer des droits voisins sur les productions IA, à l’instar de ce qui a été validé pour les « productions humaines » avec une clé de répartition sur la part appropriée et équitable due aux journalistes et autres auteurs « ponctionnés » par les IA.

• Interdire aux IA de scanner des contenus sans autorisation de leurs auteurs.

• Mettre en place un droit d’opposition des détenteurs de droits sur les données soumises au droit d’auteur, utilisées par les IA.

Les actualités

  • La CFDT veut encadrer l’utilisation de l’IA dans les rédactions

    Dans un communiqué commun à CFDT Cadres et CFDT Journalistes diffusé ce mercredi 6 mars 2024, il est rappelé l’impérieuse nécessité d’avoir un encadrement de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les rédactions. Les nouvelles technologies liées à l’intelligence artificielle (IA) gagnent du terrain dans les métiers de l’information. Les capacités des logiciels d’IA se développent…

  • Lundi 26 février : rassemblement à Paris en soutien aux journalistes palestiniens

    Appel FIJ – SNJ – SNJ-CGT – CFDT Journalistes – SGJ-FO – Reporters Solidaires. Lundi 26 février : journée internationale de soutien aux journalistes palestiniens. Rassemblons-nous pour une minute de silence RDV à 11h30 place Ghislaine Dupont, Claude Verlon, Camille Lepage (Paris) Quatre mois après le début de la guerre à Gaza en Palestine, le 7…

  • Loi de 1881 sur la liberté de la presse : la députée Violette Spillebout va proposer le retrait de l’allongement de la prescription

    Ce mercredi 14 février, la députée Violette Spillebout, rapporteure pour la commission des lois de l’Assemblée nationale de la proposition de loi « renforçant la sécurité et la protection des maires et des élus locaux », et le député Sébastien Jumel, co-rapporteur d’une mission sur le statut de l’élu, ont auditionné l’intersyndicale des journalistes, puis…

  • GEPP : un accord « Presse en région » qui laisse un peu sur sa faim

    A l’unanimité des participants, un accord de GEPP de branche a été signé par les partenaires sociaux concernant la Presse en région. Cet accord qui intéresse les entreprises de la presse quotidienne régionale, la presse quotidienne départementale et la presse hebdomadaire régionale nous laisse toutefois un peu sur notre faim. La GEPP, pour Gestion des…

  • EGI : auditionnés par les députés, nous avons replacé le social comme une priorité

    Jeudi 8 février, nous avons été auditionnés avec les autres syndicats de journalistes par la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Retrouvez le replay ici : https://videos.assemblee-nationale.fr/video.14625555_65c4927516fd2.commission-des-affaires-culturelles—etats-generaux-de-l-information-8-fevrier-2024

Enable Notifications OK No thanks