Reportages en Grande-Bretagne : l’ambassade ne reconnaît pas la carte de presse française

Plusieurs journalistes ayant prévu de se rendre très prochainement en Grande-Bretagne en sont encore estomaqués. L’ambassade du Royaume-Uni en France les a en effet informés que leur carte de presse nationale, délivrée par la CCIJP, ne convenait pas pour échapper à la quarantaine imposée aux voyageurs à l’entrée du pays, mais que pour cela, il fallait produire la carte de presse internationale, délivrée par la FIJ.

Actuellement, cette carte est délivrée par la FIJ à la demande des syndicats qui y sont affiliés (la CFDT, la CGT et le SNJ, coté français). Pour la CFDT, l’urgence est de permettre aux journalistes étrangers de pouvoir exercer sans quarantaine leur travail en GB, sans attendre la délivrance d’un document qui peut mettre un certain temps à être délivré.

Voici ce que leur écrit la chargée des relations avec la presse :

« Veuillez noter que votre carte de presse française de la CCIJP ne vous donnera pas droit à une exemption. Les journalistes ne sont pas empêchés de travailler au Royaume-Uni, mais avec l’IPC, ils bénéficieront du bénéfice supplémentaire de l’exemption. Ceux qui n’ont pas de CPI, devront suivre les règles de quarantaine comme tout le monde. Selon les règles de la CPI, tous les journalistes qui sont membres de l’un des syndicats ou associations de journalistes nationaux qui leur sont affiliés peuvent avoir accès à la CPI. Il en va de même dans le monde entier et tout journaliste français peut choisir d’en profiter en adhérant à l’un des syndicats de journalistes énumérés ici et bénéficier ainsi de l’avantage supplémentaire de l’exemption. »

Saisi du problème ce jeudi 17 décembre 2020, le secrétariat national de CFDT Journaliste tente une médiation auprès l’ambassade pour qu’elle regarde avec bienveillance les dossiers des confrères qui risquent de rester sur la touche à un moment crucial de l’histoire des relations franco-britanniques.

Pour nos adhérents, le lien pour la demande est ici.

Les actualités

  • Appel des pigistes contre l’extrême-droite

    Appel à une assemblée générale des pigistes contre l’extrême droite Le pire est devant nous. L’extrême droite s’apprête à gravir la dernière marche vers le pouvoir, peut-être l’a- t-elle déjà franchie au moment où vous lisez ces lignes. Raciste, xénophobe, sexiste, LGBTIphobe, validiste, inégalitaire, le projet du Rassemblement national et de ses alliés menacent aussi…

  • Lettre ouverte des journalistes de 20 Minutes

    Le texte suivant a été signé par un collectif de 62 journalistes de la rédaction de 20 Minutes, avec le soutien du SNME-CFDT et du SNJ-CGT Alors que le Rassemblement national est aux portes du pouvoir, nous, journalistes de 20 Minutes, demandons un engagement clair de notre média contre l’extrême droite. A quelques jours du second…

  • Libertés ! Rassemblement place de la République jeudi 27 juin à 18h

    Médias indépendants, syndicats, dont la Confédération CFDT et la CFDT-Journalistes, associations de défense des droits et mouvements citoyens, nous vous appelons à participer à un grand événement public ce jeudi 27 juin à 18h, Place de la République, à Paris. VENEZ REMPLIR LA PLACE DE LA REPUBLIQUE ! Libertés ! au pluriel, parce que le…

  • Face au RN, une campagne vidéo des auteurs de documentaires

    Dans la continuité de la tribune et en collaboration avec la Ligue des Droits de l’Homme, la GARRD lance une campagne de mobilisation « FACE AU RN, LA LIBERTÉ D’INFORMER N’A PAS DE PRIX » composée de vidéos.  Ces vidéos sont des extraits des reportages, des films d’investigation, des films documentaires qui ont marqué l’histoire…

  • Edito de Ouest-France. Il n’y a qu’un danger : l’extrême droite !

    Communiqué des sections SNJ et CFDT d’Ouest France du 26 juin 2024. Pour nombre de collègues, le réveil a été difficile, ce dimanche 23 juin. Un nouvel édito a encore manié amalgames réducteurs et considérations choquantes. A l’heure où noustraversons la plus grande crise politique de la Ve République, nous, journalistes d’Ouest-France, considérons que ce texte…

Enable Notifications OK No thanks