NAO décevante à Bayard : débrayage flash !

Sept minutes de rassemblement pour 7% d’inflation attendue avant la fin de l’été. Ce fut un succès hier, mardi 7 juin, à Bayard Presse, au débrayage flash lancé par l’intersyndicale. Près de 160 salariés sont descendus juste après la pause déjeuner protester contre la dernière proposition de la direction en NAO (négociation annuelle obligatoire, c’est-à-dire les hausse collectives des salaires). Les applaudissements étaient nourris pour encourager les syndicats à ne pas signer si la NAO restait ainsi bloquée.
Dernière proposition de la direction : 50€ pour les salaires jusqu’à 3 000€; 35€ jusqu’à 4 000€. Rien au-delà. Or 7 % d’augmentation (l’inflation attendue) pour un salaire brut de 2 000 €, cela fait 140 € brut d’augmentation. Pour un salaire brut de 3 000€, cela fait 210€.  On est loin du compte. https://wordpress.com/view/cfdtbayard.wordpress.com.
[uix_dividing_line style=’solid’ color=’dark’ width=’100%’ opacity=’17’]
L’autre actu à Bayard, ce sont les élections CSE dont le scrutin ouvre ce jeudi 9 juin. 
La liste des candidats :
Ecoutez des témoignages d’élus sortants sur la playlist Soundcloud de la section : https://soundcloud.com/cfdtbayard/sets/elections-cse-bayard-2022-temoignages-d-elus
https://soundcloud.com/cfdtbayard/fred-thiollier?in=cfdtbayard/sets/elections-cse-bayard-2022-temoignages-d-elus&utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing

Les actualités

  • Dans son rapport 2020, l’ODI pointe un nouveau défi pour l’information

    De nouvelles menaces sur la qualité de l’information L’Observatoire de la Déontologie de l’Information (ODI) vient de publier son rapport 2020, « Faire face au trouble dans l’information ». Ce document, qui aurait dû être présenté lors des Assises internationales du Journalisme (reportées à l’automne), souligne la persistance en 2019 de graves dérives, accentuées par le ‘trouble’ provoqué dans…

  • Coronavirus : comment l’action syndicale a permis d’obtenir un décret favorable aux pigistes

    Alors qu’un grand nombre de journalistes pigistes ont vu leurs collaborations fortement freinées voire stoppées depuis le début de la crise sanitaire, la CFDT-Journalistes se félicite des avancées apportées par le « décret pigistes », déterminant leurs conditions d’accès au chômage partiel, paru au Journal officiel ce vendredi 17 avril. Certaines entreprises de presse avaient déjà accordé l’activité…

  • Décret pigistes : une étape est franchie, passons à la suivante

    Communiqué intersyndical. Le décret sur le chômage partiel des journalistes pigistes vient d’être publié. Il énonce clairement les conditions d’accès aux mesures gouvernementales dans chaque entreprise : avoir trois bulletins de salaire au moins sur les douze mois précédant les mesures de chômage partiel, dont deux sur les quatre derniers mois ou avoir collaboré au dernier trimestriel.…

  • Lettre ouverte à Julian Assange, emprisonné en Grande-Bretagne depuis un an

    Voici la lettre ouverte à Julian Assange, emprisonné en Grande-Bretagne depuis un an, publiée par le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes. Cher Julian, En ces temps de pandémie où des remises en liberté sont massivement accordées à des prisonniers de plusieurs pays du monde, votre libération a été refusée par la juge qui entend vous…

  • Déplacement présidentiel à l’hôpital, journalistes indésirables

    Communiqué de L’Association de la Presse Présidentielle. L’Elysée a organisé aujourd’hui un déplacement du Chef de l’Etat sans aucun journaliste au CHU du Kremlin-Bicêtre. Cette visite, sans contraintes particulières au regard des précédents déplacements, n’avait aucun caractère « privé » puisque l’Elysée en a diffusé ses propres images sur les réseaux sociaux. Ces dernières semaines,…

Enable Notifications OK No thanks