JDD : le grand remplacement ?

Le rassemblement à Paris, le mardi 27 juin 2023 (photo Jérôme Citron)

Les nombreuses et récentes acquisitions de Vivendi dans les médias, la production audiovisuelle et l’édition constituent pour la F3C CFDT un facteur de déséquilibre de l’offre et une atteinte à la diversité culturelle et à la liberté d’être informé. La F3C CFDT regrette à nouveau que ni le gouvernement ni le législateur n’ait agi concrètement contre les concentrations voraces pour préserver le pluralisme des industries culturelles, des médias et de l’information en France.

La F3C CFDT appelle à nouveau les pouvoirs publics à prendre conscience que les puissances économiques, aussi privées soient-elles, ne doivent ni fragiliser notre démocratie ni aller à l’encontre de l’intérêt général.

Aujourd’hui, c’est le Journal du Dimanche qu’on assassine. L’ensemble des structures CFDT concernées par la volonté affichée par le groupe Vivendi de modifier en profondeur la ligne éditoriale du JDD pour l’orienter clairement vers une presse d’opinion d’extrême droite y sont opposées. C’est une attaque protéiforme contre l’histoire même du journal, la relation qu’il entretient avec ses lecteurs, sa pérennité et évidemment celle des emplois de ses journalistes et de l’ensemble des salariés qui ont œuvré pour en faire ce qu’il est aujourd’hui.
La F3C CFDT soutient la grève en cours au JDD et appelle Vivendi et Vincent Bolloré à considérer la situation de manière adaptée et avec raison.

Si Vivendi a un projet idéologique et veut créer un journal d’opinion, il peut le faire sans aucune difficulté, il dispose de tous les moyens financiers pour cela sans détruire tout ce qu’a été et tout ce qu’est le JDD.

La F3C CFDT est fermement déterminée et mobilisée pour stopper la transformation du Journal du Dimanche en Journal d’extrême droite.

Les actualités

  • Journaliste cinéma : derrière le strass, le stress

    Le métier de critique de cinéma relève a priori du rêve. Mais analyser, commenter, observer l’actualité cinématographique suppose une expertise, une sensibilité, un savoir-faire, pas assez reconnus à leur juste valeur. Au moment où se déroule le festival de Cannes, un coup de projecteur sur ce journalisme sans qui le public n’aurait pour toute information…

  • L’audiovisuel public en grève les 23 et 24 mai !

    Contre la mise en place d’une holding regroupant France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde, les sections CFDT de ces entreprises appellent à la grève les 23 et 24 mai, de même que celle de TV5 Monde, qui n’est pas concernée mais s’inquiète également de ce projet. Retrouvez ci-après tous les préavis de…

  • Les journalistes CFDT ne veulent pas regarder monter l’extrême-droite les bras croisés

    Face à la montée de l’extrême-droite, et à moins de trois semaines des élections européennes du 9 juin, CFDT-Journalistes, organisation syndicale représentative de la profession, exhorte les journalistes et tous les citoyens à ne pas sous-estimer le péril démocratique qui est en jeu, notamment au regard de la liberté de la presse, et exhorte les…

  • Réforme de l’audiovisuel public : l’OPA hostile des politiques

    À partir du mardi 14 mai à 16h30, la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale examine la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la réforme de l’audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle. CFDT-Journalistes, SNME-CFDT et F3C-CFDT dénoncent une OPA hostile du gouvernent ! Un projet de loi…

  • Déclaration d’impôts des journalistes : suivez le guide !

    Vous avez, selon les départements, jusqu’au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2024 pour déclarer vos revenus aux impôts. Rappel des règles concernant l’abattement forfaitaire de 7650€ des journalistes. Vous le savez, les journalistes bénéficient d’une exonération. Ils peuvent déduire 7 650 € de leurs revenus imposables. Exemple : vous avez gagné 35000€ en salaires issus du journalisme en…

Enable Notifications OK No thanks