Une délégation de pigistes engagés syndicalement reçue à l’Assemblée nationale

Le 24 janvier, une délégation de journalistes pigistes engagés sydncialement, dans les instances nationales de leurs syndicats ou dans les CSE de leurs entreprises, ont rencontré plusieurs députés pour les sensibiliser aux difficultés des pigistes et leur proposer des actions. Cette rencontre marque aussi la montée en puissance de l’engagement des pigistes dans les syndicats, que nous saluons et dont nous encourageons la multiplication !

Communiqué intersyndical SNJ, SNJ-CGT et CFDT-Journalistes

50 ans de la loi Cressard : les difficultés des journalistes pi- gistes exprimées à l’Assemblée nationale

Mercredi 24 janvier, les organisations syndicales représentatives de journalistes, SNJ, SNJ-CGT et CFDT-Journalistes ont été reçues à l’Assemblée Nationale, pour une audition à l’initiative du député Yannick Monnet, du groupe Gauche démocrate et républicaine (GDR).

L’audition a permis d’expliquer les difficultés des journalistes rémunérés à la pige à faire respecter les droits découlant de la présomption de contrat de travail dont ils bénéficient, et notamment à obtenir des augmentations salariales à travers les négociations collectives (NAO), en entreprise ou dans certaines formes de presse, alors qu’ils sont exclus des né- gociations individuelles.

Accompagnés de plusieurs journalistes pigistes confrontés à différentes difficultés, no- tamment de représentantes du collectif de Radio Nova, ils ont pu mettre en évidence les conséquences du non-respect de la loi, comme l’impossibilité d’accéder aux droits tels que l’indemnisation chômage et la précarité que cela entraîne.

Votée à l’unanimité en 1974, la loi Cressard, qui affirme la présomption de salariat, atteint son cinquantenaire cette année. Les parlementaires réfléchissent à une prochaine ren- contre autour de la date anniversaire et pourront en discuter prochainement avec les diffé- rents syndicats.

Les organisations syndicales représentatives ont évoqué l’intérêt d’un rapport parlemen- taire sur son application, ses limites, les améliorations à y apporter.

Elles ont également préconisé trois premiers axes principaux et prioritaires d’actions : da- vantage de contrôles des employeurs indélicats par les organismes de contrôle, davan- tage de vigilance sur l’exemplarité des médias de l’audiovisuel public, simplification admi- nistrative, par les organismes de droit commun (France Travail, CPAM…).

Alors que la loi Cressard soufflera ses cinquante bougies le 4 juillet 2024, SNJ, SNJ-CGT et CFDT-Journalistes réaffirment ce mode de rémunération, face aux attaques des em- ployeurs qui proposent des CDD d’usage (CDD-U), des droits d’auteur ou de l’auto-entre- prenariat de manière complètement illégale. Le salariat met le journaliste professionnel sous la protection de la convention collective et doit lui assurer la protection sociale et les revenus suffisants pour l’exercice de sa mission d’informer les citoyennes et citoyens.

Paris, le 31 janvier 2024.

Les actualités

  • Liberté d’informer : la CFDT Journalistes soutient Gérard Fumex convoqué devant le tribunal

    Actualisation au 23 mars : Lors de l’audience du mardi 23 mars, le ministère public a requis une amende de 200€ contre Gérard Fumex. Le jugement est mis en délibéré au 27 avril. Le 12 septembre 2020, notre collègue journaliste Gérard Fumex, créateur et animateur du site librinfo74, était sollicité par des militants écologistes pour…

  • Valeurs Actuelles perd son procès bâillon contre le CDJM

    Communiqué du Conseil de déontologie journalistique et de médiation, dont est membre fondateur la CFDT-Journalistes   Le Tribunal judiciaire a débouté Valeurs actuelles et a donné raison au Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM). C’est un succès majeur pour la liberté d’expression et le droit de chaque citoyen à une information de qualité.…

  • Le PDG au tribunal : « Christophe Tostain ne peut plus représenter le Dauphiné libéré » estiment les syndicats

    Les sections syndicales CFDT, CGT, FO et SNJ du Dauphiné Libéré ont fait parvenir au président du groupe Ebra, M. Carli, une lettre ouverte pour lui demander le limogeage de Christophe Tostain, PDG du journal, poursuivi pour la seconde fois pour des violences conjugales… M. Carli, Vous êtes, depuis ce mardi 9 mars au soir,…

  • L’agression de Christian Lantenois ne doit pas être récupérée !

    Le 27 février le photojournaliste du quotidien régional L’Union l’Ardennais était violemment frappé dans un quartier où il effectuait un reportage. Un « fait divers » qui a soulevé une immense vague d’indignation, et c’est à saluer. Mais alors que pointe le risque de la récupération, rappelons qu’il s’agit avant tout d’un drame humain. Et que la…

  • 8 mars : Journalistes, débusquons les stéréotypes de genre

      Pour la journée internationale des droits des femmes, le lundi 8 mars 2021, la CFDT-Journalistes a choisi d’inviter ses adhérents et tous les journalistes à questionner leurs pratiques, à travers l’opération « l’heure du tamis ». Pour briser la chaîne des stéréotypes et ne plus être les relais d’un sexisme insidieux, passons au crible nos écrits,…

Enable Notifications OK No thanks